Stratégie énergétique 2050: un comité jurassien se mobilise

« Pour le conseiller national Pierre-Alain Fridez, coprésident du comité jurassien, trois raisons ne laissent pas d’autre choix que de soutenir la stratégie énergétique 2050: la sortie du nucléaire décidée par Berne, la réduction des gaz à effet de serre voulue par les accords de Paris ainsi que la dépendance à l’égard des énergies fossiles qui coûtent un bras à la Suisse.  »

article36

Source: Le Quotidien jurassien, 3 mai 2017

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0