Le Jura aura son salaire minimum!

Le Parti socialiste jurassien a pris connaissance avec une énorme satisfaction de la décision du Tribunal fédéral relative à la loi neuchâteloise sur le salaire minimum. Concrètement, cela implique qu’il n’y a plus aucun obstacle juridique pour introduire un salaire minimum dans le Jura.

Après des années de débats juridiques stériles, le Tribunal fédéral a sonné la fin de la récréation en indiquant que les cantons pouvaient introduire un salaire minimum tel que celui prévu dans le canton de Neuchâtel. La plus haute autorité juridique du pays rejoint ainsi l’analyse portée depuis des années par le Parti socialiste jurassien.

Ainsi, ce dernier épisode devrait enfin permettre un débat politique serein visant à introduire rapidement un salaire minimum dans le canton du Jura suite à l’acceptation de l’initiative populaire « Un Jura aux salaires décents ».

Cette décision est un évènement historique pour les travailleuses et travailleurs du canton du Jura. Elle est également un signal nécessaire contre le dumping salarial et le phénomène des travailleurs pauvres qui n’arrivent pas à vivre tout en occupant un emploi.

Le PSJ se réjouit donc particulièrement de cet arrêt très important du Tribunal fédéral et continuera de s’engager sans relâche dans l’intérêt de l’ensemble des salariés de ce canton notamment dans le cadre des discussions au Parlement jurassien.

Delémont, le 4 août 2017 / Loïc Dobler

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0