Le Jura a ENFIN un salaire minimum! 

(source: Infrarouge – RTS)

Après 10 ans de combats et de rebondissements, le Parlement jurassien a accepté mercredi en deuxième lecture la loi sur le salaire minimum. Le montant a été fixé à 20 francs de l’heure. « ça peut paraître bas mais c’est un montant qui pourra améliorer le salaire de centaines de personnes qui se lèvent tous les matins pour bosser » a déclaré le président du PSJ sur les réseaux sociaux. Pour Loïc Dobler, «c’est plus qu’une victoire compte tenu des forces en présence dans le Parlement ».

C’est finalement le référendum facultatif qui a été choisi alors que la droite voulait un référendum obligatoire.

Pour rappel, les Jurassiens avaient accepté en 2013 l’initiative « Un Jura aux salaires décents ». Le Parlement avait refusé deux fois d’entrer en matière sur le sujet puis il avait été rappelé à l’ordre par la Cour constitutionnelle qui avait accepté un recours du PSJ.

Plus de pension à vie pour les ministres 

Les membres du Gouvernement toucheront une indemnité par année de fonction. Le Parlement a choisi mercredi ce système en acceptant en 2e lecture la loi sur la prévoyance des ministres. Ils toucheront 55’000.- par année de mandat.

La gauche proposait elle d’augmenter le salaire des ministres. L’argumentaire de Jean Bourquard: PLT 22.11.2017 Pt

Prestations complémentaires pour la famille: le Parlement choisit la solution la moins chère

Le Parlement n’a pas suivi la gauche et a privilégié la solution la moins coûteuse pour l’initiative du PCSI « prestations complémentaires pour les familles ». La majorité de droite a approuvé le contre-projet du Gouvernement qui préfère payer une partie des primes maladie aux foyers en difficulté plutôt que d’introduire des prestations complémentaires pour les familles.

Le groupe socialiste n’était pas favorable au contre-projet. « Le renforcement des subsides pour les primes d’assurances maladie allègera certes la charge des frais de santé des familles concernées. Mais cela ne leur permettra pas de sortir de l’impasse » a déclaré à la tribune Rosalie Beuret. « Les PC familles n’offrent pas seulement un bol d’air, elles sont une solution pour sortir de la pauvreté des familles qui je le rappelle travaillent. Les PC familles offrent de la dignité permettant une sortie de l’aide sociale. Enfin, les PC familles offrent des perspectives notamment pour les enfants » a détaillé la députée socialiste de Porrentruy. L’entier de son intervention à retrouver ici: 171122_InterventionPC_familles

C’est finalement le peuple qui devra se prononcer si les initiants ne retirent pas l’initiative sous 30 jours.

Toujours pas d’achats tests d’alcool

La majorité de droite a refusé la motion de Murielle Macchi-Berdat qui demandait l’introduction des achats tests d’alcool. Le Jura restera le seul canton suisse opposé à cette pratique. L’argumentaire du groupe socialiste en faveur de ces tests à lire ici: M – achats tests alcool – Developpement_2017_PSJ

En bref:

A noter encore que le Parlement a accepté la motion interpartis transformée en postulat de la députée Josiane Daepp « Logement d’utilité publique: nécessaires mesures d’encouragement ». Tous les détails ici: Argumentation – definitif 2- l ogement d’utilité publique

Pour en savoir davantage encore: 

Toutes les décisions du Parlement, en bref, sont à retrouver ici: https://www.rfj.ch/rfj/Actualite/Region/20171122-Le-Parlement-en-bref.html

Ou sur le site jura.ch: https://www.jura.ch/PLT/Calendrier-des-seances-plenieres.html

Sources: www.rfj.ch et www.arcinfo.ch + ATS

Delémont, le 22 novembre 2017 / Pch

Tweet about this on TwitterShare on Facebook60