Reflets du Parlement

La séance du Parlement jurassien qui s’est tenue mercredi dernier voyait à son ordre du jour plusieurs points importants. On retiendra notamment les éléments suivants :

Malgré l’opposition du Gouvernement jurassien, le Parlement a décidé d’imposer la négociation et la signature d’une Convention collective de travail (CCT) aux futurs prestataires qui obtiendront les différents mandats pour les lignes de bus sur le territoire jurassien. Il s’agit là d’une victoire importante des syndicats de la branche et des partis de gauche.

D’autre part, notre camarade Nicolas Maître s’est inquiété, à l’heure des questions orales, de la gouvernance du Centre jurassien d’enseignement et de formation (CEJEF) suite à l’annonce du départ de l’actuel directeur.

Enfin, le groupe socialiste a déposé une motion urgente demandant à ce que l’Etat jurassien corrige sa planification financière afin de permettre à l’agglomération de Delémont d’intégrer au plus vite les projets de 3ème génération. Dossier que le Gouvernement a manifestement négligé quand bien même il revêt une importance toute particulière pour Delémont et sa couronne et plus largement pour l’ensemble du canton du Jura.

Delémont, le 2 février 2018 / Ldo

 

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0