Stop à l’opacité, oui à la transparence du financement des partis!

Suite aux votations du week-end dernier à Schwyz et Fribourg, le Parti socialiste jurassien revient à la charge pour demander davantage de transparence dans le financement des partis politiques. Le Comité directeur du PSJ proposera à ses membres le lancement d’une initiative cantonale en ce sens. Les partis politiques se doivent d’être transparents… c’est à coup sûr leur crédibilité qui en sortira gagnante comme la démocratie au sens large! 

A l’heure où les citoyennes et citoyens sont de plus en plus méfiants envers le monde politique, il est crucial que les partis jouent la carte de la transparence. Qui finance les campagnes d’élections et de votations? Avec quels montants? Le Parti socialiste jurassien proposera à ses membres lors de son prochain Congrès qui se tiendra le 16 mai à Boncourt de lancer une initiative cantonale pour demander que l’Etat jurassien se dote d’une base légale sur la transparence du financement des partis. Une demande en ce sens (par une motion transformée en postulat) avait déjà été faite par le PSJ en 2013 au Parlement mais avait été refusée par 31 voix contre 29.

Avec les initiatives de la jeunesse socialiste acceptées ce weekend, cinq cantons (Neuchâtel, Fribourg, Schwyz, Genève et le Tessin) ont désormais une loi pour lutter contre l’opacité des comptes des partis politiques. Au niveau fédéral, ces résultats sont également un signal très encourageant pour l’initiative déposée l’automne dernier à Berne. Les deux Chambres du Parlement puis le peuple suisse devront prochainement se prononcer sur cet objet, vraisemblablement en 2019.

Delémont, le 9 mars 2018 / pch

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0