Moutier, Mercosur, Théâtre du Jura… Reflets du Parlement du 21 novembre 2018

Les 60 député-e-s ont accepté mercredi une résolution interpartis pour faire pression sur la Confédération pour qu’elle intervienne dans le dossier de Moutier. Le Conseil fédéral doit s’engager plus fermement et tout mettre en oeuvre pour que la décision populaire du 18 juin 2017 soit respectée. Pierre-André Comte est notamment monté à la tribune pour déplorer l’attitude de la Confédération.

Les député-e-s socialistes se sont en majorité opposés à l’introduction du vote électronique car la sécurité n’est pas encore suffisante: plusieurs pays européens ont connu des problèmes avec ce système. Le Parlement a finalement tout de même adopté le vote électronique par 30 voix contre 28.

Le Parlement a refusé la motion de Jean Bourquard qui demandait une déduction fiscale pour les batteries de stockage du courant photovoltaïque (34 non, 23 oui et une abstention).

Le Gouvernement a également indiqué, suite à une interpellation de Loïc Dobler, que le Théâtre du Jura allait ouvrir en automne 2021. Les travaux de construction devraient débuter prochainement.

Après une résolution déposée par Ivan Godat, le Parlement jurassien a accepté la motion interne de Loïc Dobler par 47 oui contre 4 non visant à exclure les produits agricoles de l’accord de libre-échange avec les pays du Mercosur.Un accord de libre-échange qui serait à coup sûr dommageable pour notre agriculture et en particulier pour l’agriculture durable. La balle est désormais dans le camp des autorités fédérales.

A l’heure des questions orales, Nicolas Girard a demandé s’il était possible de rendre obligatoire la pose de pneus d’hiver sur les voitures. Nicolas Maître a lui interrogé le Gouvernement sur l’existence d’une organisation globale du déneigement dans le canton.

Sources: www.rfj.ch et www.lqj.ch

Delémont, le

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0