Une personne sur sept incommodée en Suisse par le bruit routier

Quelles mesures sont prévues en Suisse pour lutter contre les nuisances sonores dues au trafic routier? Et dans quels délais? Le conseiller aux Etats Claude Hêche a interpellé cette semaine le Conseil fédéral à ce sujet. Plus d’un million de personnes sont exposées en Suisse aux nuisances sonores dues à la circulation routière. Ce chiffre ressort du rapport 2018 sur la pollution sonore dans notre pays (à lire ici: https://www.bafu.admin.ch/bafu/fr/home/themes/bruit.html). Plus de 90% des personnes touchées par le bruit routier habitent dans les villes et les agglomérations.

Photo: carte de l’Office fédéral de l’environnement qui illustre les zones géographiques concernées par le bruit routier (ici à Delémont et environs)

Plusieurs actions ont déjà été entreprises mais des efforts importants doivent encore être consentis, explique Claude Hêche dans son interpellation. En terme de coûts, les nuisances du bruit routier représentent 2 milliards de francs par année (répercussions sur la santé – 55% et perte de valeur immobilière – 45%). Les répercussions peuvent être graves pour les personnes exposées en permanence aux nuisances sonores: troubles du sommeil, difficultés d’apprentissage ou encore diminution des performances. Les bâtiments qui se situent dans des zones très bruyantes perdent de leur valeur. Les conséquences sociales sont également préoccupantes.

L’interpellation est à lire ici:

Le Conseil fédéral devrait communiquer sa réponse fin février 2019.

Delémont, le 13 décembre 2018 /pch
Tweet about this on TwitterShare on Facebook0