Le PSJ lance un appel pour les migrants

Au Gouvernement de la République et Canton du Jura, aux responsables des partis politiques jurassiens, 

Mesdames, Messieurs,

Le drame humanitaire qui se joue aux portes de l’Europe est sans précédent depuis des dizaines d’années.

Les différents États européens, la Suisse, mais également les Cantons, ne sauraient rester sans réaction face à cette situation.

Conscient de cette problématique et souhaitant que le Jura apporte sa contribution à un début de solution, le Parti socialiste jurassien (PSJ) souhaite qu’une cellule de crise soit rapidement constituée et que notre canton puisse à sa façon contribuer à l’accueil de réfugiés.

Plusieurs Jurassiennes et Jurassiens sont aujourd’hui prêts à accueillir, même chez eux, des personnes qui fuient les atrocités de leur pays. Il est primordial que les autorités et partis politiques se sentent concernés et mettent tout en œuvre afin de répondre à cette mobilisation citoyenne rarement vue dans le domaine de l’asile. Il convient aussi certainement de soutenir les différents acteurs du domaine.

Pour rappel, plusieurs cantons testent aujourd’hui, en collaboration avec l’OSAR, la possibilité pour les citoyennes et citoyens qui le souhaitent d’accueillir chez eux un-e ou des réfugié-s.

Aussi, nous souhaitons pouvoir aborder avec vous, ou un représentant de votre sensibilité politique, cette question lors de la pause de midi du Parlement jurassien le mercredi 9 septembre 2015. Ceci afin que nous puissions rapidement nous concerter à ce sujet.

Nous espérons qu’au-delà des différents politiques que nous avons, il est possible de penser aux centaines de tragédies humaines qui se déroulent en ce moment sous nos yeux.

Dans le cas où vous seriez intéressés de discuter de cette problématique, je vous remercie de bien vouloir nous l’indiquer par retour de courriel.

Dans l’attente de votre réponse, je vous adresse, Mesdames, Messieurs, nos salutations les meilleures.

Au nom du Parti socialiste jurassien

Loïc Dobler, président du PSJ

Delémont, le 4 septembre 2015