30 janvier 2019: reflets du Parlement

Suite à chaque séance plénière du Parlement jurassien, nous vous proposons un compte-rendu des différents interventions de nos député-e-s.

Notre camarade de Saignelégier Dominique Froidevaux a été accueillie en tant que députée-suppléante. Elle succède à Jean-Daniel Ecoeur qui a repris la place de Jean Bourquard comme titulaire. Un grand bravo et un grand merci pour votre engagement!

A l’heure des questions orales, Rosalie Beuret a demandé qu’il n’y ait pas d’examen dans les écoles du canton le 14 juin – date de la grève pour l’égalité, pour que les élèves mais aussi les enseignant-e-s puissent y prendre part.  QO-14juin

Motions:

Les employé-e-s de la République et Canton du Jura doivent pouvoir participer à la grève des femmes prévue le 14 juin 2019. Au travers d’une motion urgente, Rosalie Beuret demande qu’un message politique fort soit donné. Motion_14juinok

Josiane Daepp demande la création d’une allocation pour les proches-aidants: Proches-aidants – Motion. Toutes les infos ici: https://www.rfj.ch/rfj/Actualite/Region/20190201-Un-engagement-pour-la-societe-qui-devrait-etre-valorise.html

Jämes Frein demande par une motion que l’allocation de formation de 300.- par mois aux personnes en formation soit adaptée aux jeunes qui n’ont pas encore 16 ans révolus. Motion allocations formation

Postulats:

Loïc Dobler s’interroge sur la nécessité de lancer une réflexion sur le patrimoine immobilier de l’Etat en Ville de Delémont. Par un postulat, il demande au Gouvernement d’étudier les différents scénario possibles pour la future organisation des Départements et Services en ville de Delémont. 20190130_postulat_Administration

Jämes Frein a déposé un postulat sur les bornes de recharge pour les voitures électriques. Il est en effet difficile de trouver des endroits pour recharger sa voiture. Il demande s’il est possible de créer des stations de recharge dites “light”. Détails ici: Postulat bornes électriques

Interpellations:

Nicolas Maître a déposé une interpellation sur les difficultés que rencontre la ligne de train Bienne-Belfort depuis sa réouverture (seules 200 personnes empruntent la ligne quotidiennement contre 1500 espérées). Un nouveau projet Interreg a été présenté récemment pour promouvoir la mobilité durable transfrontalière; quatre axes sont mis en avant dans le projet et Nicolas Maître déplore le fait que ni le transport scolaire ni le flux de travailleurs frontaliers ne sont pris en compte. Il souhaite que l’accent soit mis sur ces deux axes. Interpellation_BienBel nouvelle – Interligne TGV Bienne-Belfort_20190130

Questions écrites:

Un des gros dossiers politiques de l’année sera sans conteste la renégociation de l’accord-cadre avec l’Union européenne. La consultation a été ouverte mi-janvier par le Conseil fédéral qui mise sur des rencontres interactives entre une délégation du Gouvernement et les principaux acteurs suisses. Le Gouvernement jurassien sera consulté sur cet accord important et le député Loïc Dobler veut savoir quelle sera la position défendue par le canton. Le Jura est concerné de très près par les relations entre la Suisse et l’UE (frontière avec la France et échanges – notamment le travail frontalier). 20190130_QE_UE

Existe-t-il un risque que l’exploitation des routes nationales soit externalisée? Le Conseil fédéral a entamé l’année passée des réflexions sur toute une série de réformes structurelles dans l’administration fédérale. Parmi elle, la possibilité d’externaliser certaines tâches du domaine des routes nationales. Jämes Frein demande au Gouvernement jurassien, via une question écrite, s’il a connaissance de ces réflexions et quelles seraient les conséquences pour le Jura d’une externalisation. QE externalisation routes nationales

Jämes Frein interroge lui le Gouvernement sur la délocalisation d’une partie du service informatique de la Loterie romande en Pologne. Il demande notamment pourquoi les prises de positions de différents parlements cantonaux (dont le Jura) n’ont pas été prises en compte. QE loterie romande

Dans une question écrite, Loïc Dobler demande au Gouvernement des précisions sur les répercussions de la signature en 2014 d’une convention avec l’Université de Bâle. Il veut connaître notamment différents chiffres dont le nombre de Jurassien-ne-s qui suivent un cursus universitaire à Bâle. 20190130_QE_Uni_bale