Covid, égalité, caisse publique,… retour sur la séance du Parlement

Le Parlement en séance à Courroux

Les député-e-s siégeaient à Courroux mercredi et jeudi. Comme après chaque séance de plénum, le PSJ vous propose de retrouver un compte-rendu des différentes interventions des député-e-s socialistes et des décisions marquantes de la journée.

Le Parlement a approuvé les comptes 2019 de l’Etat jurassien, qui bouclent sur un bénéfice d’un demi-million de francs. Tous les détails ici:

https://www.rfj.ch/rfj/Actualite/Region/20200625-Feu-vert-pour-les-comptes-2019.html

Fabrice Macquat devait défendre une motion interne qui visait à demander aux Chambres fédérales de ne pas facturer le coût des tests de dépistage du Covid aux assuré-e-s. Il a retiré sa motion car le Conseil fédéral a annoncé hier que la Confédération prenait à sa charge le coût de ces procédures médicales.

Les député-e-s ont refusé par 31 voix contre 26 la motion du député PCSI Damien Chappuis, intitulée « Pour une Constitution plus ambitieuse ». Le texte proposait de modifier le mécanisme du frein à l’endettement afin d’assurer d’importants investissements dans le canton. Les député-e-s socialistes ont soutenu à l’unanimité cette proposition. Retrouvez la prise de parole de Loïc Dobler ci-dessous:

Nicolas Maître a pris la parole sur le postulat de Baptiste Laville “Nombre de véhicules motorisés: réfléchissons! ” qui a été accepté par 33 voix contre 15.

Josiane Daepp est monté à la tribune pour donner la position du groupe parlementaire socialiste sur la motion interne ” Pour un encadrement du prix des masques chirurgicaux et du gel hydroalcoolique en période de situation extraordinaire

Valérie Bourquin a déposé une motion pour demander la remise partielle de loyers commerciaux pour les entreprises fermées dans le cadre de mesures liées au Covid-19. Le traitement en urgence de ce texte a été demandé.

Fabrice Macquat demande lui, au travers d’une motion, des cours à l’égalité et de sensibilisation à la question des stéréotypes. L’égalité n’est pas encore atteinte: inégalités salariales et faible taux de présence dans les métiers les mieux rémunérés par exemple. L’éducation à l’égalité et le questionnement des stéréotypes durant la scolarité s’avèrent être des méthodes efficaces.

Loïc Dobler souhaite avoir des précisions, via une interpellation, sur les démarches entreprises par le Gouvernement pour soutenir l’introduction d’une caisse publique unique, comme demandé dans une motion accepté par le Parlement en 2015.

Dans une question écrite, le député de Glovelier demande au Gouvernement quelles mesures d’assainissement ont été prises pour limiter le bruit engendré par le trafic routier.

Au travers d’un postulat, Loïc Dobler demande également au Gouvernement d’évaluer l’autonomie cantonale. Depuis plusieurs années, la Confédération prend de plus en plus de poids par rapport aux cantons et aux communes. Le député de Glovelier souhaite que le Gouvernement évalue quel moyen serait le plus opportun pour informer le Parlement sur l’autonomie cantonale et son évolution.

L’amiante préoccupe également Loïc Dobler. Il demande au Gouvernement au travers d’une question écrite de faire le point sur cette substance cancérigène: fonds d’indemnisation, arrêt de chantiers,…

Delémont, le 25 juin 2020 / pch