Pour un accueil plus rapide de Moutier

Les député.e.s réuni.e.s en plénum mercredi à la halle des expositions à Delémont

Moutier doit rejoindre le canton du Jura en 2024. Le Parlement a accepté mercredi une motion urgente par 46 voix contre 12 et une abstention, une motion qui demande un accueil plus rapide de Moutier dans le Jura, en 2024 au lieu de 2026. La ministre et présidente du Gouvernement Nathalie Barthoulot était en interview dans le 12h45 de la RTS… à revoir ci-dessous:

https://www.rts.ch/info/regions/berne/12314719-le-parlement-jurassien-veut-un-accueil-de-moutier-en-2024-deja.html

Le Parlement a également adopté une résolution interpartis pour conserver la maturité en 3 ans dans le Jura. https://www.rfj.ch/rfj/Actualite/Region/20210630-Conserver-la-maturite-en-trois-ans-dans-le-Jura.html

Enfin, les comptes 2020 ont été acceptés par 53 oui et 1 abstention. Les comptes bouclent sur un déficit de 34.1 millions de francs.

https://www.rfj.ch/rfj/Actualite/Region/20210630-Des-comptes-cantonaux-2020-acceptes-mais-qui-suscitent-des-commentaires.html

A l’heure des questions orales…

Gaëlle Frossard s’est inquiétée de la réduction des horaires du centre de vaccination de Courtételle:

“Nous apprenions dans le Quotidien Jurassien de samedi que le centre de vaccination de Courtételle allait réduire ses horaires en raison d’une diminution du rythme des vaccinations, faute de demandes de la population. S’il est compréhensible de réduire les horaires du CEVAC si celui-ci tourne au ralenti afin de ne pas mobiliser des ressources humaines et financières « dans le vide », la question de la diminution des demandes de vaccination est inquiétante. En effet, la couverture vaccinale n’est pas encore suffisante dans notre Canton et il paraît important que la population continue de se faire vacciner si l’on veut éviter une flambée de nouveaux cas à la suite de l’assouplissement bienvenu des restrictions. Dès lors, le Gouvernement peut-il nous indiquer quelle évolution du dispositif de vaccination il prévoit dans ce contexte ?”

Détails ici: https://www.rfj.ch/rfj/Actualite/Region/20210630-fff.html

Loïc Dobler a lui interpellé le Gouvernement sur l’évolution du dispositif financier de soutien à l’économie jurassienne:

“Les autorités jurassiennes ont débloqué des moyens considérables pour soutenir l’économie jurassienne durant la crise du Covid. Ce sont environ 50 millions qui ont été voté en faveur des entreprises. A ce jour, c’est moins de la moitié de ce montant qui a été utilisé. Soit un peu plus de 16 mios, dont la moitié pour le secteur de la restauration. Les entreprises ont jusqu’à ce jour pour déposer les demandes de soutien pour 2020 et jusqu’à fin septembre pour les 6 premiers mois de 2021. Ma question : compte tenu de l’évolution sanitaire, économique mais également de la situation financière de l’Etat, comment le dispositif de soutien est appelé à évoluer dans les prochaines semaines, respectivement les prochains mois ? “

Pierre-André Comte a interrogé le Gouvernement sur la possibilité de faire passer la maturité de 3 à 4 ans.

L’allaitement doit être facilité

Lisa Raval demande, au travers d’une motion, au Gouvernement de mettre en place des lieux dans chaque bâtiment de l’administration cantonale pour que les mères qui y travaillent puissent allaiter ou tirer leur lait.

Delémont, le 30 juin 2021 / pch