Le PSJ joue la carte de la transparence

Le Comité directeur du Parti socialiste jurassien va proposer à ses membres lors du Congrès du 16 mai à Boncourt de lancer une initiative pour demander davantage de transparence dans le financement des partis politiques. Pour montrer l’exemple, les comptes du PSJ seront publiés sur notre site Internet (http://www.psju.ch/le-psj-en-chiffres/). Pour l’heure, seules les contributions des élu-e-s ont été mises en ligne car le Congrès doit encore valider les comptes 2017 et le budget 2018. Ces deux documents seront mis en ligne le 17 mai.

Le communiqué de presse à retrouver en entier ici:

Communiqué transparence site PSJ version web

Delémont, le 19 avril 2018 / pch

Parlement: un pas en direction de l’égalité salariale

Fiers-ères des parlementaires jurassien ! (sauf 6)

La motion du groupe socialiste pour l’Egalité salariale dans la fonction publique, les entreprises mandatées et celles subventionnées par le Canton du Jura a été acceptée par 50 voix contre 6 par le Parlement jurassien.

La charte fédérale pour l’égalité salariale sera appliquée dans notre canton !

Cette quasi-unanimité fait plaisir. Le Jura reste un canton progressiste pour les avancées sociales. Une belle nouvelle dans cette morosité suite à la récente décision des Chambres sur le même sujet et de bon augure pour l’acceptation de l’initiative « égalité salariales : concrétisons ! » qui permettra une généralisation du contrôle de l’égalité salariale.

Tous les détails ici: http://www.psju.ch/2018/03/egalite-salariale-il-faut-avancer-et-mettre-en-place-un-mecanisme-de-controle/

                  Mélanie Brulhart Nusbaumer

______________________________________________________________________________________

Le groupe parlementaire socialiste a déposé 14 interventions lors de la séance du jour. Vous les trouverez ci-dessous:

Motion: comment éviter le suremballage? Motion suremballage

Le groupe socialiste s’attaque aux plastiques et cartons inutiles. Il a déposé ce matin une motion – portée par Mélanie Brulhart Nusbaumer – qui demande au Gouvernement de proposer une disposition légale pour que les établissements de vente au détail qui proposent des produits alimentaires et de grande consommation se dotent, à la sortie des caisses, d’un point de reprise des déchets d’emballage.

En Valais, le Parlement avait accepté début mars un postulat allant en ce sens. Zürich impose aussi aux grandes entreprises de reprendre à leurs frais les emballages inutiles.

Motion: Notariat: il est temps de revoir la législation jurassienne et les tarifs Motion notariat

Plusieurs interventions parlementaires ont déjà, des dernières années, concerné la question des tarifs des notaires dans le Jura. Le groupe socialiste, via Loïc Dobler, demande au Gouvernement d’entreprendre des démarches pour réviser la législation sur le notariat et notamment revoir le décret sur les émoluments.

Interpellation: adjudication de marchés publics. Quelle précision et quel poids pour les critères sociaux? Interpellation adjudication marchés publics

Raphaël Ciocchi demande au Gouvernement quel bilan il tire de la mise en oeuvre de la législation jurassienne actuelle et si l’engagement social des entreprises est suffisamment pris en considération lors de l’attribution de marchés publics.

Les député-e-s socialistes ont également déposé plusieurs questions écrites: 

Relations canton-communes: du concret s’il vous plaît! Question écrite relations canton communes

Le groupe socialiste souhaite savoir quand le Gouvernement va présenter les conclusions des travaux sur la répartition des charges entre les communes et le canton.

Véhicules diesel: quelles pratiques pour l’Etat jurassien? QE véhicules Diesel

Nicolas Girard s’inquiète des conséquences de la pollution des véhicules qui roulent au diesel. Il demande notamment au Gouvernement s’il a l’intention de faire une campagne de prévention et d’information auprès des automobilistes jurassiens.

Classe de pré-apprentissage pour réfugiés: quel bilan? QE classe préappr

L’AJAM, l’Association jurassienne des migrants, mandate Avenir Formation pour mettre en place une structure de formation dans le but que les jeunes migrants puissent suivre une formation professionnelle – une année de pré-apprentissage. Mélanie Brülhart Nusbaumer demande au Gouvernement de dresser un premier bilan de fonctionnement.

Représentation féminine: quel bilan dans les mandats étatiques? QE représentation féminine

Loïc Dobler veut notamment savoir si l’Etat se rapproche de la parité entre femmes et hommes dans les instances dans lesquelles il a une influence.

Emploi frontalier: non soumis aux crises économiques? QE emploi frontalier

Loïc Dobler veut savoir quelle analyse le Gouvernement porte quand à l’évolution de l’emploi frontalier et comment il explique que malgré les hausses parfois importantes du chômage sur le territoire jurassien, le nombre de frontaliers continue d’augmenter depuis 2010.

Décision de taxation fiscale: sur quoi se fonde-t-elle en l’absente de base légale précise? QEdécision taxation fiscale

Katia Lehmann demande au Gouvernement des précisions sur un cas de particulier de parents divorcés.

Loi sur les entreprises innovantes: quel bilan? QE lois innovantes

Loïc Dobler demande au Gouvernement de dresser un bilan suite à l’adoption en 2012 de la loi sur les nouvelles entreprises innovantes et notamment combien d’emplois ont vu le jour dans les entreprises bénéficiant du statut d’entreprise innovante.

Charge des primes d’assurance-maladie pour les ménages dans le canton du Jura? QE charges primes assurance maladie

Jämes Frein s’inquiète du coût des primes d’assurance-maladie et demande au Gouvernement des précisions sur le nombre de ménages jurassiens pour qui le coût des primes représente plus de 10% du revenu disponible. Il veut également savoir quelle somme serait nécessaire pour couvrir l’objectif de plafonnement des primes à 10% du revenu disponible d’un ménage.

Lutte contre les nuisances du bruit routier: quelles réalisations? QE lutte bruit routier

Ami Lièvre s’inquiète des nuisances sonores provoquées par la circulation. Il demande au Gouvernement de faire un point de situation sur l’état d’avancement du programme d’assainissement des routes jurassiennes.

Utilisation des véhicules dans le Jura, tout roule? QE utilsation véhicules

Nicolas Girard veut savoir quelle est la politique cantonale en matière d’acquisition et de remplacement du parc automobiles des différents services de l’administration cantonale.

Projet fiscal 17: quid de la situation dans le Jura? QE projet fiscal 17

Projet fiscal 17 ou PF17: derrière ce nom un peu barbare se cache le nouveau projet de la Confédération pour l’imposition des entreprises, suite au rejet de la réforme des entreprises III (RIE III). Loïc Dobler demande au Gouvernement de donner des détails en vue de PF 17: quel sera, par exemple, le taux d’imposition que le Jura souhaite appliquer aux entreprises.

A l’heure des questions orales, 4 député-e-s sont montés à la tribune.

QO maltraitance

QO déprédations Haute-Sorne

QO PAC Puigdemont

QO A part entière KL

Delémont, le 28 mars 2018/pch

Un centre de formation pour la promotion de la paix

Le Conseiller national Pierre-Alain Fridez a déposé lors de la dernière séance des Chambres fédérales un postulat qui demande au Conseil fédéral d’établir un concept pour la promotion de la paix civile et militaire avec notamment la création d’un centre de formation qui pourrait offrir aux personnes se destinant à un engagement à l’étranger les compétences particulières nécessaires à leur mission.

Tous les détails du postulat: Postulat centre de formation promotion paix

Delémont, le 23 mars 2018 / pch

Auto-tests VIH: des résultats qui doivent être encadrés!

Des auto-tests de dépistage du VIH pourraient prochainement être autorités sur le marché suisse.

https://www.rts.ch/info/suisse/9420199-l-auto-test-de-depistage-du-vih-inquiete-des-parlementaires-medecins.html

Le Conseiller national Pierre-Alain Fridez a déposé la semaine passée une interpellation qui demande au Conseil fédéral que la procédure de prise de connaissance du résultat soit faite en présence d’un professionnel de la santé (pharmacie ou consultation de prévention).

Les détails ici: Interpellation test VIH

Delémont, le 23 mars 2018 / pch

Une nouvelle présidence pour la Jeunesse socialiste jurassienne

La JSJ a une nouvelle présidence à trois: Lionel Richard est remplacé par Joakim Martins de Boncourt. Kathleen Gigon de Delémont et Fabrice Iezzi de Courtételle restent en place.

Joakim Martins (photo Facebook)

Tous les détails dans le communiqué de presse de la JSJ: Communiqué de presse – Assemblée générale de la JSJ le 2 mars 2018 – Nouveau Comité

A noter encore que la JSJ est en pleine période de récolte de signatures pour l’initiative 99%. Vous trouverez toutes les infos ainsi que les feuilles de signatures  sur le site https://99pourcent.ch.

Delémont, le 23 mars 2018 / pch

 

Et si un vent nouveau soufflait sur la Poste?

Depuis des années, nous assistons impuissants au démantèlement de notre réseau postal. Les bureaux se ferment les uns après les autres et pour ceux qui subsistent leur destin paraît déjà scellé à moyen terme. Dans les pires projections on estime qu’il ne devrait rester que quelques bureaux de poste dans le canton du Jura à la fin des années 2020.

Cette politique orchestrée de fermeture se serait souvent accompagnée, selon nos  informations, de pressions inacceptables exercées par la Poste sur les exécutifs communaux qui se voyaient contraints à des négociations secrètes, condition fixée par le géant jaune pour assurer l’avenir professionnel des employés concernés par ces restructurations.

J’ai prétendu plus haut que l’on se sentait impuissant, car la ligne suivie par la Poste paraissait clairement tracée par le politique qui réclamait toujours plus d’économies, de concurrence et d’adaptation de l’offre. Cette option politique ultra-libérale reposait sur les choix d’une majorité politique claire au sein du Parlement fédéral.

On sacrifiait peu à peu la notion de service public universel sur l’autel de la rentabilité et de l’efficience. Dans le meilleur des cas après la fermeture d’un bureau, on mettait en place dans le village une agence postale, un pis-aller à l’avenir incertain.

Et soudain le choc

Un véritable tremblement de terre, une déflagration dont toutes les conséquences ne sont à ce jour pas connues : l’affaire Car Postal, des pratiques frauduleuses de surfacturation pour des dizaines de millions de francs. Des pratiques inimaginables qui ont mis en émoi l’ensemble de la classe politique, tous partis confondus, et profondément révolté la population.

Pourquoi ? Comment ? Qui ? Qu’est-ce qui a pu motiver les responsables de Car Postal à agir de la sorte ? Pourquoi de telles manipulations comptables ? Certains cherchaient-ils à magnifier des résultats pour s’assurer des bonus supplémentaires ? Toutes les conjectures sont imaginables. Des interrogations qui mériteront des réponses complètes et transparentes.

Des conséquences politiques

Depuis lors c’est comme si un véritable château de cartes était en train de s’écrouler, en tous les cas menaçait de le faire : une direction de la Poste ébranlée, des procédures administratives et judiciaires mises en route, les commissions de gestion du Parlement en quête d’informations, un mythe qui s’effondre… Et surtout beaucoup de questions et de doutes au sein du monde politique. J’en veux pour preuve, par exemple, lors de la session de printemps des Chambres fédérales, l’acceptation par le Conseil national à une large majorité d’un postulat déposé par le conseiller national valaisan Mathias Reynard sur l’avenir du réseau postal. Une véritable première dans ce genre de vote sur le sujet, car ce postulat remet en question la politique ultra libérale de la Poste : il demande l’intégration aux discussions sur l’avenir du réseau postal de toutes les parties concernées, la population des villages ou quartiers, les communes, les cantons et les syndicats.

Le vent est peut-être en train de tourner dans ce dossier particulièrement sensible dans les régions excentrées comme le Jura, des régions pour lesquelles le concept de service universel et de proximité garde tout son sens. Aussi plus que jamais j’encourage les différents exécutifs communaux qui ont pris le dossier à bras le corps et les populations des villages concernés à résister, avec détermination, idéalement de manière concertée, par tous les moyens démocratiques qu’ils pourront imaginer, afin de retarder et idéalement d’empêcher les décisions de fermeture annoncées par la Poste. Aujourd’hui, beaucoup plus que hier, les fermetures ne paraissent plus inéluctables.  La Poste voit sa politique et ses objectifs de rentabilité remis en question par ceux-là même qui lui avaient donné les coudées franches pour agir dans ce sens voilà quelques années, à savoir la majorité politique de ce pays. Car la Poste est allée trop loin, avec trop d’arrogance. L’affaire Car Postal en est le témoignage.

Alors qu’il nous soit permis d’imaginer que dès aujourd’hui un vent nouveau va souffler dans le dossier de l’avenir de la Poste. Mais à la condition que les autorités communales et les populations concernées ne relâchent plus la pression. Et surtout que l’ouverture d’esprit au sein des partis de droite ne soit pas qu’un feu de paille, car jusqu’à présent ce sont clairement les syndicats et les partis de gauche qui ont défendu le service public.

Pierre-Alain Fridez, Conseiller national

Plus de transparence dans la fixation des loyers

Jean-Daniel Ecoeur, député socialiste des Genevez, a déposé lors de la dernière séance du Parlement une motion qui demande que les locataires connaissent le montant du loyer précédent au moment de signer leur bail. Les propriétaire de logements doivent ainsi pouvoir justifier les hausses éventuelles de loyer.

L’article du Franc-Montagnard: SCAN-18031410350

La motion: Motion – Davantage de transparence dans la fixation des loyers

Delémont, le 14 mars 2018 / pch

Des trains à deux étages dans le Jura?

Claude Hêche a déposé cette semaine un postulat, munis de 18 signatures, qui demande au Conseil fédéral de planifier l’adaptation des tunnels entre Bâle et Bienne pour que les trains à deux étages puissent passer. Le Conseiller aux Etats veut notamment que le financement ainsi que le calendrier soient précisés.

Résultat de recherche d'images pour "trains 2 étages"

L’article d’RFJ:

https://www.rfj.ch/rfj/Actualite/Region/20180314-Les-trains-a-deux-etages-doivent-pouvoir-circuler-entre-Bale-et-Bienne.html

Les détails du postulat:

Postulat trains 2 etages 1

Postulat trains à deux étage 2

Delémont, le 14 mars 2018

 

Stop à l’opacité, oui à la transparence du financement des partis!

Suite aux votations du week-end dernier à Schwyz et Fribourg, le Parti socialiste jurassien revient à la charge pour demander davantage de transparence dans le financement des partis politiques. Le Comité directeur du PSJ proposera à ses membres le lancement d’une initiative cantonale en ce sens. Les partis politiques se doivent d’être transparents… c’est à coup sûr leur crédibilité qui en sortira gagnante comme la démocratie au sens large! 

A l’heure où les citoyennes et citoyens sont de plus en plus méfiants envers le monde politique, il est crucial que les partis jouent la carte de la transparence. Qui finance les campagnes d’élections et de votations? Avec quels montants? Le Parti socialiste jurassien proposera à ses membres lors de son prochain Congrès qui se tiendra le 16 mai à Boncourt de lancer une initiative cantonale pour demander que l’Etat jurassien se dote d’une base légale sur la transparence du financement des partis. Une demande en ce sens (par une motion transformée en postulat) avait déjà été faite par le PSJ en 2013 au Parlement mais avait été refusée par 31 voix contre 29.

Avec les initiatives de la jeunesse socialiste acceptées ce weekend, cinq cantons (Neuchâtel, Fribourg, Schwyz, Genève et le Tessin) ont désormais une loi pour lutter contre l’opacité des comptes des partis politiques. Au niveau fédéral, ces résultats sont également un signal très encourageant pour l’initiative déposée l’automne dernier à Berne. Les deux Chambres du Parlement puis le peuple suisse devront prochainement se prononcer sur cet objet, vraisemblablement en 2019.

Delémont, le 9 mars 2018 / pch

Assurances privées: pour des expertises médicales sans conflits d’intérêts

Pierre-Alain Fridez a déposé cette semaine à Berne une initiative parlementaire qui demande que les règles qui régissent la pratique des expertises médicales dans l’assurance privée soient complétées pour éviter tout conflit d’intérêt pour les experts médicaux. Le conseiller national demande notamment la constitution d’un pool d’experts médicaux.

Tous les détails ici: Initiative parlementaire experts médicaux

Delémont, le 8 mars 2018 / pch