Appartenance cantonale de Moutier, nouvelle désillusion

Incompréhension et cruelle déception sont les sentiments prédominants dans les rangs du Parti socialiste jurassien.  Le jugement rendu jeudi matin par le Tribunal administratif du canton de Berne résonne comme une nouvelle insulte cinglante à la démocratie.

Le choix démocratique exprimé le 18 juin 2017 par 51.7 % de la population prévôtoise de faire de Moutier une ville jurassienne est une nouvelle fois bafoué par un jugement revêtant une connotation politique et rédigé essentiellement à charge.

Force est de constater que l’issue du scrutin le plus surveillé de l’histoire suisse, dont le résultat avait été accepté au soir du 18 juin par les observateurs de l’Office fédéral de la justice, est une nouvelle fois invalidé.

Le destin de Moutier sera jurassien, le Parti socialiste jurassien en est plus que jamais convaincu. La population s’est exprimée majoritairement dans ce sens le 18 juin 2017 avec un taux de participation record. La décision du Tribunal administratif bernois de ce jeudi matin est un coup dur. Le Parti socialiste jurassien ne doute pas, qu’après une analyse approfondie des considérations exprimées dans ce jugement, la voie opportune sera choisie par les recourants. Quelle que soit la stratégie adoptée ces prochaines semaines, le Parti socialiste jurassien réitère son impatience d’accueillir Moutier dans la « Maison jurassienne » et continuera naturellement à se mobiliser aux côtés des Prévôtoises et Prévôtois dans leur lutte pour le respect de la démocratie.

Delémont, le 29 août 2019 / Kle

Autres articles

Attention, risque de confusion ! Les Jeunes PLR veulent augmenter l’âge de la retraite. S'ils trouvent du travail jusqu'à cet ...
Lire la suite
Le Congrès du Parti socialiste s’est réuni ce jeudi soir à Épauvillers, une première sur les hauts de Clos-du-Doubs. Les ...
Lire la suite
Les travailleurs ne s’opposeront pas à cette hausse modeste de cotisations car avec l’AVS, 90% d’entre eux reçoivent plus qu’ils ...
Lire la suite