Election au Conseil fédéral: Elisabeth Baume-Schneider dans la dernière ligne droite!

Conférence de presse pour l’annonce du ticket du PSS ce samedi au Palais fédéral à Berne

Le Parti socialiste jurassien a pris connaissance avec joie et fierté du choix du Groupe parlementaire socialiste aux Chambres fédérales annoncé ce jour. Le ticket socialiste sera composé de la Conseillère aux Etats jurassienne Elisabeth Baume-Schneider et de la Bâloise Eva Herzog. L’élection par l’Assemblée fédérale se déroulera le 7 décembre.

« Une nouvelle étape vient d’être franchie, la dernière marche reste haute mais loin d’être inaccessible » a indiqué la présidente du PSJ Katia Lehmann.

Elisabeth Baume-Schneider a obtenu le soutien des membres du groupe parlementaire socialiste ce samedi à Berne et figure sur le ticket proposé en vue de la succession de Simonetta Sommaruga. Son intérêt pour les personnes, sa capacité de dialogue et son sens du compromis notamment ont convaincu. Ces qualités ont déjà été relevées lors des quatre auditions en public de la semaine dernière organisée par le PS Suisse.

Elisabeth Baume-Schneider, parfaite bilingue, a toutes les compétences requises pour assumer un mandat de Conseillère fédérale. Elle bénéfice d’une solide expérience professionnelle et politique. Depuis le début de sa carrière, elle s’engage avec force et détermination pour lutter contre les inégalités et donner la parole à celles et ceux qui ne sont pas entendu.e.s.

Assistante sociale de formation, elle a siégé au Parlement jurassien de 1995 à 2000 puis elle a été en charge du Département de l’éducation et des Sports pendant 12 ans au Gouvernement jurassien. Elle a ensuite pris la tête de la Haute école de Travail social et de la Santé à Lausanne durant quatre ans. Elle représente le Jura depuis 2020 au Conseil des Etats: elle préside notamment la Commission de l’environnement, de l’aménagement du territoire et de l’énergie. Elle est également vice-présidente du PS Suisse depuis l’année passée. Appréciée par ses pairs, son engagement est également reconnu bien au-delà de son parti.

Ce parcours riche composé également de périodes d’activités professionnelles hors du sérail politique lui permettent d’avoir un contact direct avec le terrain et a contribué à façonner les valeurs qui sont les siennes aujourd’hui.

Le Comité directeur du PSJ réitère son soutien enthousiaste à Elisabeth Baume-Schneider et sera à ses côtés pour la dernière ligne droite d’une campagne… qui restera à coup sûr historique.

Berne, le 26 novembre 2022 / pch

Mettre fin à des dispositions légales discriminatoires

Le Parlement a accepté mercredi de lancer une révision de la loi pour rétablir les droits politiques pour les personnes faisant l’objet d’une curatelle de portée générale ou sous mandat pour cause d’inaptitude, suite à une motion de Jelica Aubry-Janketic.

Le compte-rendu d’RFJ à lire ici:

https://www.rfj.ch/rfj/Actualite/Region/20221123-Vers-le-droit-de-vote-pour-les-personnes-sous-curatelle-de-portee-generale.html

Pierre-André Compte a également présenté le rapport de l’APF, l’Assemblée parlementaire francophone.

A l’heure des questions orales, Florence Chaignat s’est inquiétée des difficultés à trouver un ou une logopédiste dans les Franches-Montagnes.

Nicolas Maître a lui interrogé le Gouvernement sur sa présence sur les réseaux sociaux. Vous retrouverez également toutes les questions orales sur le site du Quotidien jurassien: https://www.lqj.ch/articles/parlement-jurassien-les-questions-orales-des-deputes-36407

Fabrice Macquat a lui développé son interpellation sur le pouvoir d’achat.

Le Parlement a également adopté une résolution interpartis qui demande au Gouvernement de tout mettre en œuvre pour maintenir l’exploitation complète du site à Boncourt de BAT.

Le Parlement a refusé une motion interne de Pierre-André Comte qui demandait un rapport sur la souveraineté cantonale. Notre camarade de Vellerat souhaite une analyse sur l’évolution de la souverainté cantonale depuis 1979, en marge du 50e anniversaire du plébiscite du 23 juin 1974.

Delémont, le 24 novembre 2022 / pch

Conseil fédéral: la candidature d’Elisabeth Baume-Schneider sous l’œil de la presse

Vendredi 11 novembre, 17h: Elisabeth Baume-Schneider, Conseillère aux Etats, a convoqué la presse à Berne pour annoncer sa candidature à la succession de Simonetta Sommaruga au Conseil fédéral.

Image: Aleksandra Zdravdovic. Elisabeth est entourée de Samuel Bendahan, vice-président du PSS et Nathalie Barthoulot, ministre

La presse en a largement parlé, à l’image de la RTS https://www.rts.ch/info/suisse/13537652-la-jurassienne-elisabeth-baumeschneider-veut-succeder-a-simonetta-sommaruga.html.

Elisabeth était entourée par plusieurs camarades lors de la conférence de presse, dont les ministres Nathalie Barthoulot et Rosalie Beuret Siess et la présidente du PSJ Katia Lehmann.

RFJ leur a donné la parole: https://www.rfj.ch/rfj/Actualite/Region/20221111-L-enthousiasme-des-socialistes-jurassiens-autour-d-Elisabeth-Baume-Schneider.html

Du côté de Canal Alpha:

  • https://www.canalalpha.ch/play/le-journal/topic/28231/elisabeth-baume-schneider-brigue-la-fonction-supreme
  • 21 novembre: début des auditions publiques à Lucerne

    RFJ détaille l’objectif des auditions qui ont lieu cette semaine. Le vice-président du PS Suisse, Samuel Bendahan, parle également des atouts de la candidature d’Elisabeth Baume-Schneider.

    https://www.rfj.ch/rfj/Actualite/Region/20221121-Convaincre-en-quatre-auditions-pour-Elisabeth-Baume-Schneider.html

    Compte-rendu de la première soirée d’auditions à Lucerne à lire ci-dessous via Swissinfo:

    https://www.swissinfo.ch/fre/le-ps-lance-les-auditions-publiques-des-candidates-%C3%A0-lucerne/48075678

    Le Temps revient également sur la première audition publique à Lucerne (article payant):

    https://www.letemps.ch/suisse/candidatures-conseil-federal-elisabeth-baumeschneider-forte-impression

    … et un portrait (article payant):

    https://www.letemps.ch/suisse/elisabeth-baumeschneider-un-air-doris-leuthard-conseil-federal

    Et du côté de SRF (dès 1min10)

    https://www.srf.ch/play/tv/10-vor-10/video/erstes-hearing-der-sp-kandidatinnen-findet-in-luzern-statt?urn=urn:srf:video:0aaa4fae-d736-46eb-b429-9b478982a494

    La seule audition romande, à Lausanne…

    Audition à Lausanne

    https://www.swissinfo.ch/fre/le-roadshow-des-trois-candidates-du-ps-s-est-arr%C3%AAt%C3%A9-%C3%A0-lausanne/48079008

    A Zürich…

    Audition à Zürich
    L’éditorial du Quotidien jurassien du 25 novembre 2022

    Et l’article du QJ, qui s’est notamment rendu à Lausanne à l’audition romande:

    https://www.lqj.ch/articles/elisabeth-baume-schneider-une-candidate-sans-complexe-36584

    A l’heure des portraits…

    Le magazine alémanique WOZ:

    Dans le journal Le Franc-Montagnard

  • https://www.watson.ch/fr/suisse/parti%20socialiste/595454792-mais-qui-est-elisabeth-baume-schneider-elle-va-s-expliquer
  • Berne, 26 novembre 2022: Elisabeth est sur le ticket!

    Lors de la conférence de presse à Berne

    Le communiqué de presse du PSJ à lire ci-dessous:

    Les réactions dans la presse:

    A Canal Alpha:

    https://www.canalalpha.ch/play/le-journal/topic/28388/une-jurassienne-en-route-vers-le-conseil-federal

    Le portrait dans le Blick:

    https://www.blick.ch/fr/news/suisse/elisabeth-baume-schneider-chez-elle-aux-breuleux-je-prends-un-immense-plaisir-id18092770.html

    Dans le @Matin Dimanche:

    Dernière ligne droite…

    https://www.rfj.ch/rfj/Actualite/Region/20221129-Classe-politique-la-candidature-d-Elisabeth-Baume-Schneider-vue-par-Jean-Francois-Roth.html

    La Une du Quotidien jurassien du 2 décembre 2022

    La carte de la région et la sympathie de la Jurassienne jouent en sa faveur  

    https://kiosque.lqj.ch/data/9064/reader/reader.html?social#!preferred/0/package/9064/pub/15132/page/3/alb/1392414

    Du côté de Canal Alpha: les Jurassiens appelés à se déplacer à Berne. La place fédérale pourrait être remplie de drapeaux rouges et blancs mercredi prochain. Le Parti socialiste jurassien appelle toute la population jurassienne, et pas seulement ses partisans et sympathisants, à se rendre à Berne en train pour soutenir Elisabeth Baume-Schneider lors de l’élection au Conseil fédéral. 

    https://www.canalalpha.ch/play/le-journal/topic/28443/les-jurassiens-appeles-a-se-deplacer-a-berne

    Delémont, le 2 décembre 2022 / pch

    Plan équilibre 22 – 26: la discussion doit être engagée avec des lignes rouges à ne pas franchir

    Le Parti socialiste jurassien (PSJ) a réuni ses membres en Congrès extraordinaire mercredi soir pour mener un débat d’orientation relatif au contexte financier et partant, au Budget 2023 et au Plan équilibre 22-26. Les discussions ont été nourries, les questions nombreuses et le débat très constructif. A la suite de la proposition de deux membres de ne pas entrer en matière sur le programme en général, les membres présents ont décidé, par 51 voix pour, 8 contre et 5 abstentions, d’accepter l’entrée en matière. Toutefois, le Congrès a recommandé au Groupe parlementaire socialiste de s’opposer avec vigueur aux mesures socialement inacceptables lors des débats à venir au Parlement jurassien.

    Le projet Plan équilibre 22-26 a été présenté au Comité directeur du PSJ et au Groupe parlementaire le 18 octobre, puis détaillé au cours de plusieurs séances ultérieures. Les deux instances du parti en ont fait une lecture très critique. Evoquer un programme d’économies sans susciter d’insatisfactions est un exercice quasi impossible et le parti s’est d’ailleurs toujours positionné en faveur d’une voie médiane.

    En octobre de l’année dernière, il avait indiqué « qu’un montant de 20 millions serait déjà de nature à corriger la situation financière difficile dans laquelle le canton se trouvait et que les efforts à entreprendre pour y parvenir devraient porter pour 1/3 du montant sur les dépenses, 1/3 sur des recettes supplémentaires et 1/3 sur une réduction des investissements ». Communiqué à relire ici: https://www.psju.ch/2021/10/finances-de-letat-jurassien-entre-la-sinistrose-et-linaction-une-voie-mediane-doit-etre-trouvee/


    Certaines mesures dépassent les lignes rouges et doivent être combattues avec force


    Le Congrès de mercredi soir, toutefois conscient à la fois de la situation des finances cantonales et des responsabilités de ses élu.e.s, a décidé de recommander au groupe parlementaire de discuter ce projet en Commission de gestion et des finances, en refusant ou amendant toutefois les mesures jugées socialement inacceptables.


    Enfin, le PSJ souhaite une réflexion plus globale sur les problèmes structurels auxquels le canton est confronté. Certains points doivent être remis sur l’ouvrage, à l’exemple du mécanisme de frein à l’endettement qui pose un cadre trop rigide au niveau de la gestion financière du canton. Le PSJ espère également que le projet de Modernisation de l’administration débouchera sur des résultats concrets à discuter dans le cadre parlementaire et qu’il permettra de projeter le canton du Jura plus sereinement et plus positivement vers l’avenir.

    Delémont, le 17 novembre 2022 / kle et pch

    Elisabeth Baume-Schneider dans la course au Conseil fédéral: une opportunité historique pour le Jura!

    Le Parti socialiste jurassien se réjouit de l’annonce du jour de la candidature d’Elisabeth Baume-Schneider. La conseillère aux Etats socialiste jurassienne a réuni la presse en fin de journée ce vendredi à la Maison des Cantons à Berne pour annoncer qu’elle se mettait à la disposition de son parti pour la succession de Simonetta Sommaruga au Conseil fédéral.

    Son allocution à lire ci-dessous:

    Le Comité directeur du PSJ soutient, avec un grand enthousiasme, cette candidature. Elisabeth Baume-Schneider présente un profil idéal pour assumer un mandat de Conseillère fédérale. A cheval sur les frontières linguistiques et culturelles, notre camarade ferait profiter le Conseil fédéral de sa grande expérience dans un exécutif cantonal, au législatif fédéral et par son grand engagement. Bien au-delà de son parti, elle sait fédérer, rassembler et convaincre.

    Elisabeth Baume-Schneider a une riche carrière professionnelle et politique: conseillère aux Etats depuis 2020, assistante sociale de formation, elle a nomment été présidente du Parlement jurassien et ministre de 2002 à 2015. La citoyenne des Breuleux, maman de deux enfants, a également dirigé la Haute école de travail social et de la santé du canton de Vaud. Elle assume aussi depuis l’année dernière la vice-présidence du Parti socialiste suisse.

    Dans ses nombreux engagements, elle a toujours à cœur de donner une place digne à chacune et chacun. Elle est une politicienne engagée reconnue, qui a su en peu de temps se faire sa place sous la Coupole fédérale et obtenir le respect de ses pair.e.s. Ce qui ne l’empêche pas de garder un ancrage fort dans le terrain.

    Le Parti socialiste jurassien sera aux côtés d’Elisabeth Baume-Schneider ces prochaines semaines pour une campagne qui s’annonce intense et passionnante.

    Delémont et Berne, le 11 novembre 2022 / pch

    Un gros coup dur pour le personnel de BAT et pour le Jura

    Le site de BAT à Boncourt est menacé de fermeture : l’annonce a été faite ce jeudi par la direction de British American Tobacco. 220 emplois sont en jeu, sans parler des retombées économiques dans tout le canton.

    Le Parti socialiste jurassien a pris connaissance avec de vives inquiétudes de l’information transmise par British American Tobacco concernant l’éventualité du transfert d’une partie ou de la totalité de la production du site de Boncourt vers d’autres usines en Europe.

    Si de telles décisions sont prises à des centaines de kilomètres de Boncourt, leurs conséquences, en revanche, seraient bien locales et majeures pour notre région.

    Face à une telle onde de choc pour l’économie jurassienne, le PSJ souhaite que tout soit mis en œuvre pour sauvegarder les emplois sur le site boncourtois.

    L’ouverture de la consultation durant les quatre semaines à venir doit prendre en considération les intérêts de l’ensemble du personnel, y compris les personnes engagées dans le cadre d’emplois protégés et les apprenti.e.s

    Face à une telle situation de crise, le PSJ exprime sa solidarité à l’égard des employé.e.s et de leurs familles qui se retrouvent confrontés à une douloureuse période d’incertitudes.

    Si malheureusement les démarches entamées ce jour débouchaient sur des licenciements collectifs, il est impératif que tout soit mis en œuvre par le Gouvernement pour que BAT joue son rôle d’employeur socialement responsable en proposant un excellent plan social. Le PSJ réitère sa confiance envers les partenaires sociaux qui seront les garants de la recherche des solutions les plus adéquates.

    Delémont, le 28 octobre 2022 / pch et kle

    Parlement jurassien : un million pour la formation professionnelle grâce au PS !

    Les entreprises jurassiennes devront augmenter fortement leur contribution pour la formation professionnelle. Le Parlement jurassien a adopté mercredi une motion en ce sens de Raphaël Ciocchi.

    Le député de Courroux défendait en effet un texte qui visait à doubler la contribution des entreprises pour renforcer le secteur de l’apprentissage. Si le principe de cette augmentation – au bas mot un million par an – n’a pas trouvé grâce aux yeux du Gouvernement, qui demandait une transformation du texte en postulat, il a néanmoins été accepté par la majorité du plénum par 32 oui, 18 non et 6 abstentions.

    Le Parlement a aussi adopté la nouvelle loi sur l’approvisionnement en électricité. Le texte, défendu par Claude Schlüchter, président de la Commission de l’environnement, donne la possibilité au canton de percevoir une nouvelle redevance à vocation énergétique.

    A l’heure de commenter le rapport social, tant la ministre Nathalie Barthoulot que le président du groupe PS Fabrice Macquat se sont inquiétés de la pauvreté galopante dans le canton, à travers la présentation du deuxième Rapport social.

    Avant cela, deux députés se sont exprimés durant les questions orales. Fabrice Macquat, encore lui, s’est inquiété de l’intrusion de la « puff » dans les cours d’école. La « puff » – prononcer « peuff » – c’est une sorte de cigarette électronique jetable au goût souvent sucré qui cartonne dans d’autres pays. L’usage de la « puff » peut entraîner, à l’instar de la cigarette classique, une dépendance auprès des consommateurs.

    De son côté Patrick Cerf a demandé au Gouvernement quel bilan il tirait de la campagne de promotion cantonale en faveur des récentes élections communales. La ministre Rosalie Beuret Siess a parlé d’un bilan contrasté, s’inquiétant notamment d’une baisse du taux de participation. L’ensemble des postes ont toutefois pu être repourvus, sauf quelques rares exceptions.

    Lisa Raval a quant à elle déposé un postulat qui concerne la réduction des fuites d’eau dans les réseaux de distribution d’eau potable.  

    Delémont, le 28 octobre 2022 / pch et pce

    Défendre des valeurs sociales à l’échelon communal: de bons résultats pour le PSJ

    Les élections communales sont un grand succès pour le Parti socialiste jurassien. Après l’excellent bilan des élections fédérales en 2019 et cantonales en 2020, le PSJ démontre une nouvelle fois quil est une force politique sur laquelle les Jurassien.ne.s comptent pour mener une politique résolument solidaire. Plus que jamais, le Jura a besoin dun Parti socialiste fort, solidaire, ambitieux et tourné vers lavenir de notre région.

    Dans toutes les communes présentant des listes socialistes, les résultats de 2017 ont été soit confirmés, soit améliorés. Avec 39 élues et 42 élus en tenant compte des suppléant.e.s, la parité est presque parfaite et couronne les résultats de ces élections qui font également la part belle à la jeunesse avec la nomination de deux conseillers communaux et de 16 conseillères et conseillers de ville ou généraux âgé.e.s de moins de 30 ans (dont deux suppléant.e.s) soit 20 % de nos élu.e.s.

    Après le dépôt des listes en septembre, les mairies de Courrendlin et Saignelégier étaient déjà assurées d’être en mains socialistes.

    Ce dimanche, le premier tour d’élections particulièrement disputées pour la mairie des trois plus grandes communes du canton a été couronné par des deuxièmes places pleines de promesses pour les trois candidates et candidat du PSJ, fers de lance d’une dynamique couronnée d’un joli succès d’ensemble dans leur commune respective.

    Delémont, même si pour Murielle Macchi-Berdat le chapitre de la mairie se referme après ce premier tour, cette candidature aura permis de créer un bel élan et de mener une campagne dynamique et mobilisatrice. Le très bon score obtenu à la mairie est ainsi à associer pleinement à la concrétisation des objectifs fixés par la section. Ainsi au Conseil communal, malgré la menaçante alliance de droite, Claude Schlüchter et Murielle Macchi-Berdat ont conservé leur siège (meilleurs scores des élu.e.s au Conseil communal) et cet excellent résultat est complété par l’obtention d’un siège supplémentaire au Conseil de Ville (15 sièges) dont la majorité restera acquise aux partis de gauche.  

    Communiqué du PSD à lire ici https://www.psju.ch/2022/10/le-ps-delemont-se-renforce/

    Porrentruy, ce dimanche est historique pour la liste PS-Les Verts. La brillante deuxième place à l’élection à la mairie pour Chantal Gerber (690 voix) derrière le candidat PCSI (790) et devant la candidate PDC (636), la laisse parfaitement dans la course en vue du 2e tour. Cet excellent résultat a surtout placé sur orbite l’ensemble des listes 3. Ainsi, au Conseil municipal, la liste PS-les Verts réussit un véritable carton, étant la liste recueillant le plus de suffrages. Chantal Gerber obtient le meilleur score des élu.e.s tandis que le deuxième siège acquis il y a 5 ans est magnifiquement confirmé par la belle élection de Mathilde Crevoisier Crelier. A ce succès s’ajoute encore le gain de DEUX sièges au Conseil de Ville. Avec 12 sièges, le groupe socialiste-les Verts talonne le groupe PDC (13).

    Haute-Sorne, ballotage également à la mairie où Etienne Dobler réalise un très bon score qui le place au 2e rang. Au Conseil communal, Etienne Dobler et Yvonne Lucchina réalisent les deux meilleurs scores tandis qu’au Conseil général, la liste PS-Les Verts gagne également deux sièges supplémentaires ce qui porte le total à neuf désormais, un record ! En prenant en compte les trois suppléant.e.s, le groupe compte autant d’élues que d’élus et, avec cinq titulaires sur neuf et deux suppléant.e.s sur trois âgé.e.s de moins de 30 ans, fait une très belle place à la jeunesse.

    La présence socialiste s’est en outre étoffée de deux sièges au conseil communal du Noirmont ainsi qu’aux Breuleux, et d’un siège à Courroux, Courtételle, Saignelégier, Coeuve et Courgenay.

    Retrouvez le communiqué de presse du PS Franches-Montagnes ici:

    Tous ces résultats démontrent le travail exceptionnel réalisé par les sections ainsi que l’attachement des Jurassiennes et des Jurassiens aux valeurs portées par le Parti socialiste jurassien.

    Retrouvez ci-dessous un tableau avec toute et tous les élu.e.s.

    Vous trouverez également ci-dessous un tableau analytique de Jean-Claude Rennwald.

    Le PSJ tient à remercier l’ensemble des candidates et candidats aux élections communales

    Elu.e.s ou non au soir du 23 octobre, nous aurons besoin de toutes et tous pour relever nos futurs défis. La somme de nos différents engagements, du plus petit au plus conséquent, fait notre richesse et est notre moteur. Nous comptons donc grandement sur l’énergie, on l’espère renouvelable, de toutes et tous nos membres pour maintenir cette dynamique et même la renforcer en vue des prochaines échéances électorales.

    Katia Lehmann, Présidente du PSJ

    Delémont, le 26 octobre 2022 / kle et pch


    La diversité politique et villageoise avec Etienne Dobler


    Dimanche dernier, le candidat de la gauche à la mairie de Haute-Sorne, Etienne Dobler a terminé à la 2ème place avec plus de 30% des suffrages. En outre, il a été réélu au Conseil communal avec le meilleur score de l’ensemble des membres de l’exécutif communal.


    La liste PS-Vert-e-s et sympathisant-e-s a par ailleurs connu une véritable dynamique puisque Yvonne Lucchina a été brillement élue au 2ème rang de l’ensemble des candidatures au Conseil communal. Enfin, la gauche de Haute-Sorne a atteint un résultat historique avec 9 sièges au Conseil général. Résultat jamais atteint au législatif communal.


    Forte de cette dynamique, la gauche de Haute-Sorne a décidé de repartir au second tour de l’élection à la Mairie. En effet, les résultats du premier tour laissent apparaître une potentielle concentration des pouvoirs au niveau politique et géographique. La liste réunissant socialistes et écologistes estime que la clé du succès d’une fusion réside notamment dans la diversité de ses tendances politiques et villageoises. C’est unie dans sa diversité que Haute-Sorne sera la plus forte !


    Par ailleurs, il est à relever que peu importe la personne qui sera élue à la Mairie, le Conseil communal comptera 4 nouveaux membres. Soit un renouvellement de presque la moitié de l’exécutif communal. C’est une bonne chose qui permettra d’amener de nouvelles idées et manières de fonctionner. En revanche ce changement important doit s’accompagner d’une personne à la tête de l’exécutif qui connaisse les dossiers et qui a l’expérience de la commune de Haute-Sorne. Les défis qui attendent notre région exigent des autorités une capacité de poursuivre l’action publique dès le 1er janvier 2023.


    Etienne Dobler est le seul candidat qui est présent au Conseil communal depuis une législature entière ainsi que depuis la fusion de la commune. A la tête des finances communales depuis 10 ans, il a une connaissance pointue des différents projets et de la situation financière de notre commune. Il réunit donc les atouts que sont la connaissance des dossiers et l’expérience des liens avec les différentes localités de Haute-Sorne.
    Pour une commune sociale, écologiste, et diverse, la liste PS-Vert-e-s et sympathisant-e-s invite les citoyennes et citoyens à soutenir massivement la candidature d’Etienne Dobler.

    Comité de campagne PS-Vert-e-s et sympathisant-e-s

    Delémont, le 26 octobre 2022 / pch

    En route pour le 2e tour à Porrentruy

    Photo: www.rfj.ch

    Le PS Porrentruy et les Vert.e.s ont tenu une assemblée aux Deux Clefs le mardi 25 octobre en vue d’un éventuel second tour.

    Dans un premier temps, les 30 personnes présentes se sont réjouies des résultats obtenus tant à la mairie qu’au Conseil municipal et au Conseil de ville. Avec le maintien des deux sièges au Conseil municipal et l’augmentation de deux sièges au Conseil de ville, les objectifs fixés en la matière ont été largement atteints.

    Chantal Gerber a remercié l’ensemble des personnes qui a participé à ce résultat en mettant un fort accent sur le collectif et en précisant toujours que « Nos meilleurs ambassadeurs sont les Bruntrutaines et les Bruntrutains eux-mêmes. » Mieux élue au Conseil municipal et avec un magnifique résultat à la mairie, Chantal Gerber a toute légitimité pour se présenter pour un second tour.

    L’assemblée a donc plébiscité cette candidature à l’unanimité et se réjouit déjà de repartir en campagne avec l’objectif clair d’un véritable changement pour la mairie de Porrentruy !

    Davantage d’infos ici:

    https://www.rfj.ch/rfj/Actualite/Region/20221025-Chantal-Gerber-reste-dans-la-course-a-la-mairie-de-Porrentruy.html

    Pour le Comité du PS Porrentruy, Lisa Raval

    Delémont, le 26 octobre 2022 / pch