Carton plein pour la 13ème rente AVS

Le Congrès du Parti socialiste s’est réuni ce jeudi soir à Épauvillers, une première sur les hauts de Clos-du-Doubs. Les prochaines votations du 3 mars ont été au centre des débats, première échéance électorale d’une année 2024 aux enjeux sociaux conséquents. Les comptes 2023 et le budget 2024 du PSJ ont aussi été adoptés à l’unanimité et ce congrès a été l’occasion des présentations pour la nouvelle secrétaire politique Armelle Cuenat.

Les quatre-vingts membres présent·e·s étaient acquis d’avance à la cause. L’exposé de Christian Dandrès, conseiller national PS Genève et nouveau président du Syndicat des services publics (SSP) ainsi que les interventions du conseiller national Pierre-Alain Fridez et de plusieurs membres ont permis aux camarades de prendre toute la mesure des enjeux déterminants soumis à la population le 3 mars. Au moment du vote, le Congrès a ainsi manifesté son soutien unanime à l’initiative pour une 13e rente AVS, solution la plus efficace et la plus avantageuse contre les rentes trop basses et qui permettrait de compenser la perte de pouvoir d’achat.

Le Congrès a ensuite refusé tout aussi unanimement le deuxième objet, l’initiative « Pour une prévoyance vieillesse sûre et pérenne », qui prévoit de reculer l’âge de la retraite à 66 ans pour les femmes et les hommes, avec en prime l’indexation à l’avenir de l’âge de la retraite à l’espérance de vie. La réforme de l’AVS 21, avec le report de l’âge de la retraite des femmes à 65 ans, n’est même pas encore sous toit que déjà la droite libérale revient à charge avec une proposition de prolongation !

À l’ordre du jour également, les comptes 2023 et le budget 2024 présentés par le responsable des finances du parti Jean-Louis Imhof ont été approuvés par le Congrès.

Enfin, ce premier Congrès de l’année a été l’occasion pour la nouvelle secrétaire politique Armelle Cuenat de se présenter aux membres du Congrès.

Contact: Katia Lehmann, présidente du PSJ 078 649 84 38

Autres articles

Attention, risque de confusion ! Les Jeunes PLR veulent augmenter l’âge de la retraite. S'ils trouvent du travail jusqu'à cet ...
Lire la suite
Les travailleurs ne s’opposeront pas à cette hausse modeste de cotisations car avec l’AVS, 90% d’entre eux reçoivent plus qu’ils ...
Lire la suite