C’était la rentrée au parlement

Mercredi 24 janvier avait lieu la première séance plénière du Parlement pour 2024.

Une séance de reprise, marquée par plusieurs premières lectures de projets de loi.  Un projet de révision de la loi sur la prévoyance des membres du Gouvernement a notamment été discuté. Le groupe parlementaire socialiste en désaccord non pas sur le fond, mais sur le siège de la matière, a proposé de refuser l’entrée en matière (la prise de position de la minorité de la Commission rapportée par Katia Lehmann est à lire ci-dessous) et défendu différents amendements ensuite dans le texte. Toutes les propositions ont été refusées et le projet a été accepté en première lecture. Le Parlement a également accepté la modification de loi consécutive à la réalisation de l’initiative « Les plaques moins chères », en première lecture, un projet qui fait suite à l’acceptation de cet objet en votation populaire en mai 2022.

Parmi les autres points à relever, le législatif a refusé par 42 voix (PS, Le Centre et Verts-CSPOP) contre 13 et 4 abstentions une initiative parlementaire du PLR qui demandait un changement de mode électoral pour l’élection au Conseil des États et demandait de passer du mode d’élection à la proportionnelle à un système majoritaire. Vous trouverez ci-dessous l’argumentaire du groupe socialiste développé par Loïc Dobler.

Lors des questions orales :

  • Jelica Aubry-Janketic a demandé au Gouvernement un point de situation par rapport aux turbulences traversées par la Fondation d’aide et de soins à domicile et souhaitait savoir si le Parlement et respectivement les bénéficiaires de la FASD seront nantis des conclusions de l’audit effectué par le Contrôle des finances. Le texte de son intervention est à retrouver ci-après.
  • Loïc Dobler a demandé au Gouvernement, suite à son engagement pris dans une réponse à une question écrite l’automne dernier à adapter le salaire minimum si la tendance inflationniste venait à se poursuivre, ce qu’il attendait, les conditions évoquées semblant remplies, pour adapter ce salaire au renchérissement ce qui correspondrait à une augmentation de 55 frs par mois. Le texte de son intervention à lire ci-après.
  • Katia Lehmann a souhaité connaître l’avis du Gouvernement suite à la résiliation du bail reçue par la Fondation Pérène pour sa classe spécialisée intégrée à l’école primaire de l’Oiselier et ce qu’il entendait initier pour répondre aux exigences du concept de pédagogie spécialisée et éviter qu’un tel revirement ne se reproduise. Le texte de son intervention à lire ici.

Tous les détails de la journée de débats du 24 janvier sont à retrouver sur le site d’RFJ : rfj.ch

Et pour rappel, les extraits des séances plénières du Parlement peuvent également être visionnés en consultant le lien suivant : https://ju.recapp.ch

Delémont, le 26 janvier 2024/ kle

Autres articles

En octobre 2023, le groupe de travail a envoyé les statuts révisés pour consultation au Comité directeur, aux Sections, aux ...
Lire la suite
Attention, risque de confusion ! Les Jeunes PLR veulent augmenter l’âge de la retraite. S'ils trouvent du travail jusqu'à cet ...
Lire la suite