Changement à venir à la tête du PSJ

Katia Lehmann va quitter sa fonction de présidente du Parti socialiste jurassien. Elle a annoncé sa décision ce vendredi matin aux membres et sympathisant-e-s du parti. La procédure en vue de sa succession sera lancée rapidement. Katia Lehmann passera la main d’ici au printemps prochain.

Katia Lehmann a repris les rênes du PSJ en avril 2022, suite à la démission de James Frein. Citoyenne de Villars-sur-Fontenais, ostéopathe de profession, elle a également été vice-présidente du parti depuis 2018 et siège depuis 2016 au Parlement jurassien qu’elle a présidé en 2021. Ses six années au sein de la présidence du parti ont été rythmées par des campagnes électorales couronnées de succès mais aussi marquées par la pandémie et ses conséquences sur la politique cantonale. La date du 7 décembre 2022 restera à coup sûr le moment phare de son mandat à la tête du PSJ avec l’élection au Conseil fédéral d’Elisabeth Baume-Schneider.

Le Parti socialiste jurassien en profite pour la remercier chaleureusement pour tout le travail effectué et pour son engagement sans failles au sein du parti. Elle a notamment su mener avec brio, enthousiasme et détermination les dernières campagnes électorales. Son sens des responsabilités, ses capacités d’écoute et son sens politique sont reconnus non seulement au sein des camarades mais aussi au-delà.

Le Comité directeur du PSJ se réunira la semaine prochaine afin de lancer la procédure pour assurer la succession. Un Congrès sera organisé au premier trimestre 2024 pour réélire les instances dirigeantes du parti (présidence et comité directeur) selon les dispositions statutaires.

Delémont, le 10 novembre 2023 / pch

Autres articles

Attention, risque de confusion ! Les Jeunes PLR veulent augmenter l’âge de la retraite. S'ils trouvent du travail jusqu'à cet ...
Lire la suite
Le Congrès du Parti socialiste s’est réuni ce jeudi soir à Épauvillers, une première sur les hauts de Clos-du-Doubs. Les ...
Lire la suite
Les travailleurs ne s’opposeront pas à cette hausse modeste de cotisations car avec l’AVS, 90% d’entre eux reçoivent plus qu’ils ...
Lire la suite