Communiqué de presse: mots d’ordre pour le 12 février

PARTI SOCIALISTE JURASSIEN

Jeudi 19 janvier 2017 – communiqué de presse

NON à de nouvelles baisses de prestations, NON à la RIE III! 

Les membres du Parti socialiste jurassien étaient réunis mercredi soir en Congrès à Bassecourt. La cinquantaine de camarades présents ont défini les mots d’ordre en vue des votations du 12 février 2017. 

A l’unanimité, le PSJ s’est prononcé contre la RIE III, la réforme des entreprises III. Le Parti socialiste jurassien ne veut pas de nouvelles astuces fiscales, de pertes en milliards pour les caisses de la Confédération, des cantons et des communes et d’une facture qui sera, une fois de plus, à nouveau adressée aux plus faibles. Des craintes ont aussi été évoquées quand aux conséquences et  aux enjeux attendus pour le canton du Jura en cas d’acceptation de cette réforme.

usr_arnaque2

Si vous désirez plus d’infos sur la RIE III: flyer_usriii_f_web

Autre objet soumis au vote le 12 février, FORTA. Le Fonds pour les routes nationales et le trafic d’agglomération a reçu le soutien des membres du PSJ à l’unanimité, moins trois abstentions. Le PSJ a une position différente du Parti socialiste suisse sur cet objet en raison notamment des enjeux régionaux avec la route H18 et l’agglomération de Delémont.

Enfin, le PSJ a bien évidemment rappelé son soutien à l’unanimité à la naturalisation facilitée des étrangers de 3e génération. L’initiative, lancée par notre camarade Ada Marra, demande que les jeunes issus de la 3e génération puissent être naturalisés via une procédure facilitée.

Toutes les infos sur cet objet ici: argumentarium_3._generation_f_-_01

Delémont, le 19 janvier 2017 / pch

Autres articles

Attention, risque de confusion ! Les Jeunes PLR veulent augmenter l’âge de la retraite. S'ils trouvent du travail jusqu'à cet ...
Lire la suite
Le Congrès du Parti socialiste s’est réuni ce jeudi soir à Épauvillers, une première sur les hauts de Clos-du-Doubs. Les ...
Lire la suite
Les travailleurs ne s’opposeront pas à cette hausse modeste de cotisations car avec l’AVS, 90% d’entre eux reçoivent plus qu’ils ...
Lire la suite