Conseil des Etats: Mathilde Crevoisier Crelier succède à Elisabeth Baume-Schneider

Le Parti socialiste jurassien a le plaisir de vous informer que Mathilde Crevoisier Crelier siègera au Conseil des Etats. Colistière d’Elisabeth Baume-Schneider lors des dernières élections fédérales de 2019, la citoyenne de Porrentruy a annoncé ce vendredi au Gouvernement jurassien qu’elle acceptait son élection. Le Canton du Jura élisant ses sénatrices et sénateurs au système proportionnel, c’est le ou la “vient-ensuite” de la liste qui entre en fonction en cas de vacance. Le PSJ se réjouit de la décision de Mathilde Crevoisier Crelier et lui souhaite plein succès dans ses futures fonctions.

Mathilde Crevoisier Crelier habite à Porrentruy, elle est âgée de 42 ans et maman de 4 enfants. Elle est actuellement traductrice au Secrétariat général du Département fédéral de l’intérieur, et connaît ainsi très bien le fonctionnement de nos instances politiques fédérales. Actuelle présidente du PS Porrentruy, elle siège depuis 10 ans au Conseil de ville, qu’elle a présidé en 2017. Elle a également été élue cet automne au Conseil municipal de la cité bruntrutaine. Fortement engagée pour l’égalité notamment, elle siège au Comité directeur des Femmes socialistes suisses depuis 2018.

Le PSJ la félicite chaleureusement pour son accession au Conseil des Etats. Les défis à relever seront nombreux et notre canton pourra compter sur son expérience et sa grande capacité de travail.

Le Parti socialiste jurassien en profite également pour adresser ses plus sincères félicitations à Elisabeth Baume-Schneider pour son élection au Conseil fédéral. Notre camarade des Breuleux est devenue mercredi la première Conseillère fédérale jurassienne et la 10e femme de l’histoire à accéder à cette haute fonction.

Delémont, le 9 décembre 2022 / pch

Autres articles

Attention, risque de confusion ! Les Jeunes PLR veulent augmenter l’âge de la retraite. S'ils trouvent du travail jusqu'à cet ...
Lire la suite
Le Congrès du Parti socialiste s’est réuni ce jeudi soir à Épauvillers, une première sur les hauts de Clos-du-Doubs. Les ...
Lire la suite
Les travailleurs ne s’opposeront pas à cette hausse modeste de cotisations car avec l’AVS, 90% d’entre eux reçoivent plus qu’ils ...
Lire la suite