Décision des Jurassiennes et Jurassiens bafouée !

Décision des Jurassiennes et Jurassiens bafouée !
Les Femmes socialistes jurassiennes sont choquées et en colère suite à la non entrée
en matière des député-e-s sur la loi sur le salaire minimum soumise au Parlement
jurassien ce mercredi alors que la population jurassienne avait soutenu en 2013
l’initiative populaire « Un Jura aux salaires décents » à plus de 54% !
Dans le canton du Jura, la réalité de la sous-enchère salariale est accablante et touche
principalement les femmes. Cette loi, qui prônait l’encouragement au partenariat social
et la signature de CCT, aurait été une véritable arme pour défendre les salarié-e-s mais
les députés PDC, PLR et UDC, y compris les femmes PDC, ont refusé d’entrer en
discussion !
Quel crédit donné aux politiciens de droite qui refusent le débat et bafouent une
décision populaire ? Quelle considération ont ces élu-e-s pour les travailleur-euse-s qui
doivent vivre avec moins de Frs 2’500.-/mois (un montant satisfaisant selon le PDC) ?
Salarié-e-s du domaine de la vente, de l’hôtellerie, des services, ouvrier-ère-s,
indignez-vous de cette attitude qui balaie d’un revers de main le débat politique sur la
problématique du dumping salarial et votez en toute connaissance de cause le 18
octobre.
Murielle Macchi-Berdat
Députée et Co-présidente des Femmes socialistes jurassiennes

Autres articles

Attention, risque de confusion ! Les Jeunes PLR veulent augmenter l’âge de la retraite. S'ils trouvent du travail jusqu'à cet ...
Lire la suite
Le Congrès du Parti socialiste s’est réuni ce jeudi soir à Épauvillers, une première sur les hauts de Clos-du-Doubs. Les ...
Lire la suite
Les travailleurs ne s’opposeront pas à cette hausse modeste de cotisations car avec l’AVS, 90% d’entre eux reçoivent plus qu’ils ...
Lire la suite