Des crèches accessibles et abordables pour toutes et tous

Il faut enfin des structures d’accueil extrafamilial de qualité et abordables pour toutes et tous. C’est la seule façon d’améliorer la conciliation entre vie familiale et vie professionnelle et de renforcer ainsi l’égalité. Pour cette raison, le PS Suisse et ses partenaires d’alliance ont lancé ce mardi à Berne l’initiative pour les crèches, dont la récolte de signatures débute également ce jour. Car investir dans l’accueil extrafamilial, c’est investir dans l’avenir.

« L’accueil extrafamilial des enfants doit être accessible et abordable pour toutes les familles de Suisse. C’est exactement ce que nous voulons avec notre initiative », a expliqué la co-présidente du PS Suisse Mattea Meyer (ZH). « Un accueil de qualité est une condition essentielle pour l’égalité, car il contribue à une meilleure conciliation entre vie familiale et vie professionnelle. » Pour de nombreux parents, pouvoir concilier famille et travail est un souhait, voire une nécessité.

Ce que l’initiative demande : 

1️⃣ Chaque enfant qui a besoin d’une place d’accueil doit avoir droit à une telle place.

2️⃣ Les cantons sont tenus de mettre en place une offre d’accueil extrafamilial suffisante et de qualité, tant dans le domaine de la petite enfance que dans celui de l’école.

3️⃣ Les frais de prise en charge ne doivent pas dépasser 10 % du revenu des parents. Les tarifs sont adaptés en fonction de leur capacité économique. 

4️⃣ Les conditions de travail et les salaires du personnel dans le domaine de l’accueil doivent être améliorés.

A vos signatures! Toutes les infos ci-dessous:

https://www.sp-ps.ch/fr/publications/communiques-de-presse/oui-linitiative-pour-les-creches

Delémont, le 8 mars 2022 / pch

Autres articles

Parlement jura Socialiste Politique
Séance du Parlement relativement tendue mercredi dans le contexte morose imposé par la situation financière difficile. Lors des questions orales, ...
Lire la suite
La Poste veut fermer 170 offices de poste sur 760. Cette décision portera préjudice à notre région et à notre ...
Lire la suite