Du changement à la présidence du Parti socialiste delémontain

Iskander Ali, à gauche et Aliou Wade, à droite

Aliou Wade a été élu vendredi passé à la présidence du PSD lors de l’assemblée annuelle à laquelle ont pris part une cinquantaine de membres et en présence des deux ministres socialistes Nathalie Barthoulot et Rosalie Beuret Siess. Aliou Wade succède à Iskander Ali, démissionnaire. 

Aliou Wade, 46 ans et de nationalité mauritano-suisse, est un membre actif de la section delémontaine depuis plusieurs années. Il travaille comme éducateur social et s’engage dans son temps libre pour l’intégration des communautés étrangères. 

Les militant-e-s réunis ont remercié Iskander Ali pour son investissement sans relâche à la tête de la section locale durant cinq ans. Il aura notamment contribué à la reconquête de la double majorité de gauche lors des dernières élections communales et à un renforcement de la présence du parti sur le terrain. 

En outre, l’assemblée a eu l’occasion d’écouter une intervention de la secrétaire régionale du syndicat Unia, Rébecca Lena, sur les conséquences économiques et sociales de la crise du coronavirus.

Le nouveau président sera entouré d’un comité composé des personnes suivantes : Gaëlle Frossard (secrétaire), Thierry Kamber (caissier), Maël Bourquard (responsable du groupe socialiste au Conseil de ville), Murielle Macchi-Berdat (conseillère communale), Claude Schlüchter (conseiller communal), Valentine Barthoulot, Baïlo Diallo, Line Rennwald et Mehmet Suvat.

Delémont, le 15 juin 2021 / pch

Autres articles

Attention, risque de confusion ! Les Jeunes PLR veulent augmenter l’âge de la retraite. S'ils trouvent du travail jusqu'à cet ...
Lire la suite
Le Congrès du Parti socialiste s’est réuni ce jeudi soir à Épauvillers, une première sur les hauts de Clos-du-Doubs. Les ...
Lire la suite
Les travailleurs ne s’opposeront pas à cette hausse modeste de cotisations car avec l’AVS, 90% d’entre eux reçoivent plus qu’ils ...
Lire la suite