Egalité salariale: la loi édulcorée par la droite

Le Parlement jurassien a traité mercredi les modifications de deux lois suite à l’acceptation par le peuple il y a une année de l’initiative “égalité salariale: concrétisons” par plus de 88% des votant.e.s. La Charte sur l’égalité salariale sera renforcée et son non-respect sera dénoncé, les entreprises de plus de 50 employé.e.s devront réaliser une analyse de l’égalité des salaires (un seuil fixé à 100 jusqu’à présent) et les entreprises et institutions qui demandent des subventions de plus de 20’000.- devront présenter une analyse de l’égalité des salaires.

La gauche, comme le Gouvernement, s’est opposée aux assouplissements demandés par la majorité de droite, mais en vain… Par exemple, le PS souhaitait notamment que les vérifications soient assumées par l’Etat avec la création d’un poste de contrôleur. Tout comme le souhaitait la minorité de la commission de l’économie pour respecter la volonté des syndicats et de la motion de notre camarade Mélanie Brulhart (acceptée par le Parlement en 2018). La majorité de droite du Parlement n’a rien voulu savoir. Une fois de plus, pour la droite, l’égalité reste un vœu pieux quand il s’agit de prendre des mesures concrètes…

Rappelons qu’en 2022, les femmes gagnent encore jusqu’à 20% de moins pour un poste égal… et qu’elles sont les plus touchées par la pauvreté, comme le révèle le dernier rapport social publié par le Gouvernement jurassien.

Plusieurs député.e.s sont intervenu.e.s. à la tribune.

Un véritable signal en faveur de la jeunesse

Les député.e.s ont accepté par 39 voix contre 17 et 3 abstentions la motion de Pauline Christ Hostettler “pour un véritable plan d’action en faveur de la jeunesse”. La députée-suppléante de Courchapoix demandait la mise sur pied de mesures pour aider les enfants et les jeunes impactés dans leur santé mentale suite à la pandémie.

A l’heure des questions orales, Leïla Hanini a interrogé le Gouvernement sur le tracteur pulling. Elle a demandé s’il estimait qu’une telle manifestation est cohérente par rapport à sa politique climatique?

Nicolas Maître est lui intervenu sur La Poste.

En bref…

Une question écrite a été déposée: Sarah Gerster interroge le Gouvernement sur la suppression de l’impôt anticipé : quelles seraient les conséquences pour le canton ?

Fabrice Macquat a lui déposé une intervention cantonale en matière fédérale concernant la réintégration de la Suisse au programme de recherche Horizon Europe.

A noter encore que le Parlement a élu les membres de la commission spéciale mixte pour l’accueil de Moutier. C’est Leïla Hanini (titulaire) et Nicolas Girard (remplaçant) qui représenteront le PS.

Vous trouverez également toutes les décisions du jour sur le site d’RFJ:

https://www.rfj.ch/rfj/Actualite/Region/20220622-Le-Parlement-en-bref.html

Delémont, le 24 juin 2022 / pch

Autres articles

Attention, risque de confusion ! Les Jeunes PLR veulent augmenter l’âge de la retraite. S'ils trouvent du travail jusqu'à cet ...
Lire la suite
Le Congrès du Parti socialiste s’est réuni ce jeudi soir à Épauvillers, une première sur les hauts de Clos-du-Doubs. Les ...
Lire la suite
Les travailleurs ne s’opposeront pas à cette hausse modeste de cotisations car avec l’AVS, 90% d’entre eux reçoivent plus qu’ils ...
Lire la suite