Elections fédérales 2019: des listes fortes pour maintenir les deux sièges socialistes

Les membres du Parti socialiste jurassien, réunis vendredi soir 10 mai à Courroux, ont désigné leurs quatre candidat-e-s en vue des élections fédérales du 20 octobre. C’est une première: le Parti socialiste jurassien présentera deux femmes au Conseil des Etats et deux hommes au Conseil national. Le PSJ est fier de proposer des listes paritaires et des candidat-e-s représentant les trois districts du canton.

De gauche à droite: Joakim Martins, Leila Hanini, Elisabeth Baume-Schneider, Mathilde Crevoisier Crelier, Pierre-Alain Fridez et Loïc Dobler

Pour conserver les deux sièges du parti et défendre les couleurs socialistes sous la Coupole fédérale, les 130 camarades présent-e-s ont désigné, par acclamation, des candidat-e-s de valeur et fortement engagé-e-s. 

Au Conseil national, le sortant Pierre-Alain Fridez brigue un troisième mandat. Le médecin de Fontenais, âgé de 61 ans, est membre de la Commission de la politique de sécurité du Conseil national et vice-président de la délégation suisse auprès du Conseil de l’Europe. Le Congrès a également choisi Loïc Dobler, 31 ans, pour la course à la Chambre du peuple. Président du groupe socialiste au Parlement jurassien depuis 2018, le citoyen de Haute-Sorne occupe le poste de responsable régional de Syna Jura. 

Le Parti socialiste jurassien met aussi à l’honneur la relève. Les candidat-e-s de la Jeunesse socialiste jurassienne, Leïla Hanini de Courroux et Joakim Martins de Boncourt, ont été chaleureusement applaudis. La liste de la JSJ pour le Conseil national sera sous-apparentée avec celle du PSJ. Le Congrès a donné mandat au Comité directeur de conclure d’éventuels apparentements avec d’autres partis. 

La liste du Conseil des Etats sera emmenée par Elisabeth Baume-Schneider. Ministre jurassienne de 2002 à 2015, la citoyenne des Breuleux, âgée de 55 ans, est l’actuelle directrice de la Haute école de travail social et de la santé du canton de Vaud. Sa colistière, Mathilde Crevoisier Crelier de Porrentruy, 39 ans, est traductrice au Département fédéral de l’intérieur et siège au législatif communal ainsi qu’au Comité directeur des Femmes* socialistes suisses. 

Le PSJ félicite chaleureusement les candidat-e-s pour leur nomination. Notre canton a besoin de voix fortes à Berne pour défendre les intérêts de nos citoyen-ne-s et les valeurs de gauche. Les défis seront nombreux: justice sociale, égalité, climat, service public, redistribution des richesses, formation ou encore mobilité. 

La récolte de signatures pour l’initiative « Partis politiques: place à la transparence! » a été officiellement lancée lors du Congrès. Le PSJ souhaite que la lumière soit faite sur le financement des partis politiques et des campagnes d’élections et de votations: l’initiative demande que les partis publient leurs comptes annuels et indiquent leurs sources de financement. Les feuilles de signatures sont disponibles au secrétariat du PSJ. Pour rappel, depuis l’année dernière, le Parti socialiste jurassien publie ses comptes et son budget sur son site Internet. Pour trouverez tous les détails ici: (https://www.psju.ch/le-psj-en-chiffres/). 

Courroux, le 10 mai 2019 / pch

Autres articles

Parlement jura Socialiste Politique
Séance du Parlement relativement tendue mercredi dans le contexte morose imposé par la situation financière difficile. Lors des questions orales, ...
Lire la suite
La Poste veut fermer 170 offices de poste sur 760. Cette décision portera préjudice à notre région et à notre ...
Lire la suite