Elections fédérales 2023: maintenir les deux sièges socialistes grâce à des listes fortes

De gauche à droite: Léo Beuret, Zoé Seuret, Nathalie Barthoulot, Pierre-Alain Fridez, Mathilde Crevoisier Crelier et Loïc Dobler

Les membres du PSJ, réunis en Congrès mardi soir à Lajoux, ont désigné leurs quatre candidat-e-s en vue des élections fédérales d’octobre. Le Parti socialiste jurassien présente deux femmes au Conseil des Etats et deux hommes au Conseil national. Les camarades ont choisi de ne pas donner suite à la proposition des Vert-e-s de partir sur une liste commune à la Chambre des Cantons. La Conseillère fédérale Elisabeth Baume-Schneider et le coprésident du PS Suisse Cédric Wermuth, invités de la soirée, ont été chaleureusement applaudis pour leurs allocutions.

Pour conserver les deux sièges du parti et défendre les couleurs socialistes sous la Coupole fédérale cet automne, les plus de 120 membres du PSJ présent-e-s ont désigné, par acclamation, des candidat-e-s de valeur, fortement engagé-e-s et aux parcours riches et variés. Le Congrès a choisi de ne pas donner suite à la proposition des Vert-e-s de faire une liste commune au Conseil des Etats par 66% des voix.

La liste du Conseil des Etats sera emmenée par deux femmes expérimentées aux profils complémentaires. La sortante Mathilde Crevoisier Crelier est traductrice de formation, elle a succédé en début d’année au Conseil des Etats à Elisabeth Baume-Schneider suite à son élection au Conseil fédéral. Elle siège dans plusieurs commissions: gestion, environnement, aménagement du territoire et énergie et à la commission de la science, de l’éducation et de la culture. La Ministre de l’Intérieur Nathalie Barthoulot, économiste, bénéficie d’une grande expérience politique: députée au Parlement jurassien et présidente du législatif en 2007, elle siège au Gouvernement jurassien depuis 2015. Elle préside la Conférence des directrices et directeurs cantonaux des affaires sociales et la délégation aux Affaires jurassiennes.

Au Conseil national, le sortant Pierre-Alain Fridez brigue un nouveau mandat. Le médecin de Fontenais a acquis une solide expérience à Berne. Il est notamment membre de la Commission de la politique de sécurité du Conseil national et de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe. Il a assuré la présidence de la délégation suisse en 2020 et 2021. Le Congrès a également choisi Loïc Dobler pour la course à la Chambre du peuple. Spécialiste en assurances sociales, député au Parlement jurassien depuis 2011, il siège notamment à la Commission de gestion et des finances. Il a occupé de nombreuses fonctions au sein du PSJ dont la présidence de 2013 à 2017.

Les candidat-e-s de la Jeunesse socialiste jurassienne, Zoé Seuret et Léo Beuret, ont également été chaleureusement applaudis. La liste de la JSJ pour le Conseil national sera sous-apparentée avec celle du PSJ. Le Congrès s’est également prononcé en faveur d’un apparentement au Conseil national avec les Vert-e-s.

Les élections de cet automne seront décisives pour orienter la politique de ces prochaines années. A l’heure où le fossé social se creuse et où de nombreux acquis sont menacés, une représentation socialiste forte permettra de continuer de défendre les citoyen-ne-s les plus modestes. La lutte contre les inégalités et la pauvreté, pour la justice climatique, pour l’égalité des chances entre toutes et tous, pour un renforcement du service public et pour une Suisse plus juste et plus solidaire sont et resteront autant de défis à relever lors de la prochaine législature et le PSJ s’engagera avec force et détermination dans ce sens.

https://www.psju.ch/galerie-2/?album=10663

Lajoux, le 23 mai 2023 / pch

Autres articles

Parlement jura Socialiste Politique
Séance du Parlement relativement tendue mercredi dans le contexte morose imposé par la situation financière difficile. Lors des questions orales, ...
Lire la suite
La Poste veut fermer 170 offices de poste sur 760. Cette décision portera préjudice à notre région et à notre ...
Lire la suite