Equilibre et continuité: le PSJ renouvelle ses instances dirigeantes

Mathieu Houmard, vice-président, Katia Lehmann, présidente et Julien Loichat, vice-président (photo: Georges Henz)

Jämes Frein et Lucie Scaiola (ancienne vice-présidente) ont été chaleureusement applaudis et remerciés par l’assemblée pour leur engagement au sein du parti. Une troisième candidature a été annoncée en début de congrès pour la vice-présidence mais au vote à bulletin secret, c’est la proposition du comité directeur qui a été retenue. Les membres du PSJ ont accordé toute leur confiance à trois camarades fortement engagés.

La nouvelle présidence du Parti socialiste jurassien a été élue ce jeudi soir par acclamation. Les camarades, réunis en Congrès à Coeuve, ont aussi désigné les membres du comité directeur. Katia Lehmann accède à la tête du parti et succède ainsi à James Frein. Elle sera épaulée par deux vice-présidents: Julien Loichat de Porrentruy et Mathieu Houmard de Moutier. Le PSJ s’est également prononcé sur les objets soumis en votation le 15 mai.

La nouvelle présidente, Katia Lehmann de Villars-sur-Fontenais est âgée de 47 ans. Mariée et maman de deux enfants, elle exerce la profession d’ostéopathe à Porrentruy. Elle a acquis une grande expérience en tant que vice-présidente du PSJ depuis 2018. Elle s’est notamment investie sans compter lors des dernières campagnes électorales. Elle siège depuis 2016 au Parlement jurassien qu’elle a présidé avec brio en 2021. Elle est également présidente de la commission d’école de Fontenais.


Julien Loichat de Porrentruy, âgé de 39 ans, papa de deux enfants, est chef du service de la gestion administrative des patients à l’Hôpital du Jura. Il est au bénéfice d’un brevet de spécialiste en organisation d’entreprise. Engagé depuis des années au Parti socialiste jurassien, il connaît bien les rouages de la politique cantonale et communale: il a notamment été président de la Jeunesse socialiste, du PSA de Moutier et du PS Porrentruy, conseiller municipal dans la cité prévôtoise, conseiller municipal à Porrentruy ou encore co-président du PSJ.


Mathieu Houmard de Moutier complète le trio: âgé de 22 ans, employé de commerce de formation et qualiticien de métier, il poursuit ses études à la HEG à Delémont en réalisant un bachelor en économie d’entreprise en cours d’emploi. Fortement engagé pour la cause jurassienne à Moutier, il est secrétaire général du PSA depuis l’année passée et conseiller de ville. Il a également coordonné la campagne de votation pour le mariage pour tous.

Enfin, le président des Congrès Antoine Froidevaux a été réélu et Lionel Richard accède à la vice-présidence des Congrès.

Un comité directeur remanié

Le comité directeur sera composé de la présidente et des deux vice-présidents, des élus fédéraux Elisabeth Baume-Schneider et Pierre-Alain Fridez, des ministres Nathalie Barthoulot et Rosalie Beuret Siess, du président du groupe parlementaire Fabrice Macquat, de la représentante des femmes socialistes, de la représentante de la Jeunesse socialiste Juliette Gygax et de la secrétaire et chargée de communication Pauline Christ Hostettler. Les Fédérations seront représentées par Pierre Coullery pour le Jura Sud, François-Xavier Migy pour l’Ajoie, Martial Farine pour les Franches-Montagnes et Valérie Bourquin pour la Vallée de Delémont. Plusieurs assesseurs complètent l’équipe: Aliou Wade de Delémont, Gilles Coullery de Porrentruy et Eric Ioset de Glovelier.

Le comité directeur du PSJ, de gauche à droite: Elisabeth Baume-Schneider, Juliette Gygax, Nathalie Barthoulot, Martial Farine, Pierre Coullery, Mathieu Houmard, Katia Lehmann, Julien Loichat, Gilles Coullery, Rosalie Beuret Siess, Fabrice Macquat, Pauline Christ Hostettler, François-Xavier Migy, Pierre-Alain Fridez, Aliou Wade et Valérie Bourquin (manque Eric Ioset sur la photo)

Le bureau du comité directeur du PSJ, composé de la présidente, des deux vice-présidents, du président du groupe parlementaire ainsi que de la secrétaire se réuniront régulièrement pour gérer les affaires courantes du parti.

A noter enfin que le Congrès a donné son accord de principe en vue du lancement d’une initiative demandant la création d’un fonds cantonal en faveur du climat, si le Parlement ne devait pas donner suite à ce projet lors de la 2e lecture.

Les mots d’ordre pour les prochaines votations

Le Congrès du PSJ a également donné ses recommandations de vote pour les votations du 15 mai.

NON à l’initiative cantonale sur les plaques

OUI à la loi sur le cinéma


NON au renforcement de Frontex

OUI au consentement présumé pour le don d’organes

Coeuve, le 7 avril 2022 / pch

Autres articles

Attention, risque de confusion ! Les Jeunes PLR veulent augmenter l’âge de la retraite. S'ils trouvent du travail jusqu'à cet ...
Lire la suite
Le Congrès du Parti socialiste s’est réuni ce jeudi soir à Épauvillers, une première sur les hauts de Clos-du-Doubs. Les ...
Lire la suite
Les travailleurs ne s’opposeront pas à cette hausse modeste de cotisations car avec l’AVS, 90% d’entre eux reçoivent plus qu’ils ...
Lire la suite