Fermeture d’offices de poste: le Conseil fédéral doit se saisir du dossier

La Commission des transports et des télécommunications du Conseil des Etats (CTT-E) veut des garanties pour le maintien d’un réseau postal de qualité et de proximité. La commission a adopté à l’unanimité la semaine passée une motion en ce sens. Le texte demande au Conseil fédéral de contraindre la Poste à modifier ses critères de développement du réseau postal. La CTT-E, dont fait partie le sénateur jurassien Claude Hêche, souhaite notamment que les particularités régionales soient davantage prises en compte. 

A tous les niveaux (cantons, communes, Parlements jurassien, valaisan, tessinois et genevois, Syndicom,…), la mobilisation est importante pour exiger de la Poste qu’elle revoit sa politique et continue de fournir des prestations qui répondent aux besoins et aux attentes de toute la population.

La motion adoptée à l’unanimité par la CTT-E est encourageante. Après avoir auditionné les dirigeants de la Poste et des représentants des cantons, des villes et des communes, la commission a décidé de demander à la Poste de mieux prendre en compte les besoins des différentes catégories d’usagers ainsi que les particularités locales. Le texte a été rédigé en ces termes:

« Le Conseil fédéral est chargé d’exiger de la Poste, sans tarder, qu’elle lui remette un schéma de planification du réseau postal. Le Conseil fédéral soumettra en outre au Parlement, d’ici une année, une proposition de révision des critères définissant le service public dans la législation sur la poste. Ces critères devront prendre en considération les particularismes régionaux, les conditions de mobilité ainsi que les différentes catégories d’utilisateurs des services postaux ». 

A noter encore que la CTT-E a également adopté deux motions déposées par les conseillers nationaux neuchâtelois Jacques-André Maire et Raymond Clottu (déjà acceptées par le Conseil national) relatives à la distribution du courrier à domicile.

Les trois objets seront traités par le Conseil des Etats lors de sa session de juin.

Delémont, le 15 mai 2017 /pch

 

Autres articles

En octobre 2023, le groupe de travail a envoyé les statuts révisés pour consultation au Comité directeur, aux Sections, aux ...
Lire la suite
Attention, risque de confusion ! Les Jeunes PLR veulent augmenter l’âge de la retraite. S'ils trouvent du travail jusqu'à cet ...
Lire la suite