Hausses démentielles des primes maladie : le PSJ monte au créneau lors de la séance du Parlement

La première moitié de la session de septembre du Parlement jurassien s’est déroulée mercredi, soit 24 heures après l’annonce de la hausse démentielle des primes maladie. Plus réactif que jamais, le groupe parlementaire socialiste s’est fendu de deux questions orales destinées à mettre le ministre Jacques Gerber face à ses responsabilités.

La présidente du PSJ Katia Lehmann a demandé au ministre de la santé, comme il l’avait suggéré dans un média national, si les économies dans le domaine de la santé devaient passer par la suppression de certains traitements destinés aux personnes âgées.

Avec la même verve, Fabrice Macquat a rappelé que le PS se battait de toutes ses forces pour une adaptation des primes sur les revenus. Et le président du groupe parlementaire PS d’interroger le ministre : « Le Gouvernement est-il prêt à s’engager en ce sens ? ».

Dans les deux cas, réponse embarrassée du ministre.

De son côté, Loïc Dobler a dénoncé la volonté affirmée du directeur de la poste de se détourner de l’obligation de distribuer les journaux papier avant 12h30. Le ministre David Eray lui a promis que le Gouvernement jurassien allait intervenir dans le bon sens auprès du Géant jaune.

Enfin, le Parlement a accepté une résolution de Leïla Hanini pour que le Parlement exprime sa solidarité envers les peuples marocain et lybien.

Suite des débats le 11 octobre.

Delémont, le 28 septembre 2023 / pce et pch

Autres articles

Attention, risque de confusion ! Les Jeunes PLR veulent augmenter l’âge de la retraite. S'ils trouvent du travail jusqu'à cet ...
Lire la suite
Le Congrès du Parti socialiste s’est réuni ce jeudi soir à Épauvillers, une première sur les hauts de Clos-du-Doubs. Les ...
Lire la suite
Les travailleurs ne s’opposeront pas à cette hausse modeste de cotisations car avec l’AVS, 90% d’entre eux reçoivent plus qu’ils ...
Lire la suite