La crise sanitaire ne doit pas se transformer en crise sociale

La pandémie de coronavirus qui nous touche  toutes et tous depuis ce printemps, avec ses conséquences financières, économiques et sociales, a mis encore davantage en lumière les failles de notre société. Aujourd’hui, l’engagement de l’Etat est essentiel pour éviter que les travailleuses et travailleurs et les personnes en situation précaire ne soient encore plus fragilisé.e.s. Le Parti socialiste jurassien se bat depuis des années pour un renforcement de notre système de solidarité, une meilleure régulation du marché du travail et le respect des droits sociaux. Depuis plus de 6 mois, de nombreuses personnes ne touchent que 80% de leur salaire. Des mois de chômage partiel qui mettent des centaines de ménages jurassiens dans une situation délicate. Le taux de chômage a dépassé les 5% dans notre canton: une personne sur 20 est désormais inscrite au chômage. Les jeunes sont particulièrement touchés. Selon le rapport social présenté en 2018, 25% de la population jurassienne est menacée de pauvreté. Des mesures doivent aujourd’hui être prises et rapidement: renforcement et élargissement des conventions collectives de travail, lutte contre le travail au noir, soutien aux personnes touchées par le chômage et notamment pour les plus de 50 ans. Le Parti socialiste s’engage pour une société ouverte, égalitaire et sans privilèges et un partage équitable des ressources. La composition du Gouvernement et du Parlement pour la prochaine législature sera déterminante pour assurer à toutes et tous une vie digne. Voter les listes socialistes au Gouvernement et au Parlement le 18 octobre, c’est choisir de prendre un virage plus social. 

Résolument solidaire. Parti socialiste jurassien

Delémont, le 2 octobre 2020 / pch

Autres articles

Attention, risque de confusion ! Les Jeunes PLR veulent augmenter l’âge de la retraite. S'ils trouvent du travail jusqu'à cet ...
Lire la suite
Le Congrès du Parti socialiste s’est réuni ce jeudi soir à Épauvillers, une première sur les hauts de Clos-du-Doubs. Les ...
Lire la suite
Les travailleurs ne s’opposeront pas à cette hausse modeste de cotisations car avec l’AVS, 90% d’entre eux reçoivent plus qu’ils ...
Lire la suite