La politique sociale au coeur des enjeux à relever par l’Etat jurassien

Nathalie Barthoulot et Rosalie Beuret Siess à l’heure des interviews

Le Parti socialiste jurassien remercie toutes les électrices et électeurs qui ont accordé leur confiance à Nathalie Barthoulot et Rosalie Beuret Siess ce dimanche lors du 2e tour de l’élection au Gouvernement jurassien. Les deux ministres socialistes décrochent respectivement les 3ème et 4ème places avec 45.3 % et 44.5 % des suffrages. Le message exprimé dans les urnes est clair: la justice sociale, l’égalité et une meilleure protection du climat doivent être au coeur des actions de la politique cantonale. 

« C’est une grande satisfaction! » a déclaré Jämes Frein à la lecture des résultats de ce deuxième tour. Le président du PSJ d’ajouter: « l’engagement de nos deux ministres – toujours solidaires – et des équipes de campagne a été reconnu encore une fois aujourd’hui par les Jurassiennes et les Jurassiens». Les résultats confirment également le rééquilibrage du Gouvernement jurassien opéré lors de l’élection partielle du 1er mars. 

Nathalie Barthoulot et Rosalie Beuret Siess resteront particulièrement attentives à la politique sociale et environnementale. Elles continueront à être à l’écoute de la population pour trouver des solutions constructives et bénéfiques à la prospérité de notre canton. 

Depuis de nombreuses années, le Parti socialiste jurassien défend le renforcement d’un projet de société basé sur la solidarité, le droit à des salaires dignes et leur protection, le respect des droits sociaux et des conditions de travail. Aujourd’hui, de nombreux défis, tant sociaux, qu’économiques et environnementaux nous font face. En renouvelant leur confiance à nos deux ministres, les Jurassiennes et Jurassiens ont choisi une société plus juste qui ne laisse personne de côté, mais aussi plus respectueuse de l’environnement.

Delémont, le 8 novembre 2020 / pch

Autres articles

Parlement jura Socialiste Politique
Séance du Parlement relativement tendue mercredi dans le contexte morose imposé par la situation financière difficile. Lors des questions orales, ...
Lire la suite
La Poste veut fermer 170 offices de poste sur 760. Cette décision portera préjudice à notre région et à notre ...
Lire la suite