Le pouvoir du vote de la jeunesse

C’est un des plus beaux Droits que nous acquérons avec notre majorité, en plus de pouvoir boire les alcools prohibés et la possibilité de conduire. Il s’agit du Droit de vote. Mais qu’il est abstrait ! Ouvrir une lettre, en fermer une autre et l’envoyer ; ou se déplacer dans un local et glisser un bout de papier dans une urne. Pourtant, comme il est essentiel. Certes, ce bulletin ne va pas changer le monde à lui tout seul. Or, en élisant une personne ou prenant position face à un sujet qui nous concerne tou.te.s, nous participons à façonner la politique régionale, nationale, ainsi que le monde. Le Droit de vote est propre à notre système politique, et même si celui-ci peut nous décourager, voter reste un des seuls moyens d’inscrire un engagement dans les institutions. C’est une pierre à l’édifice, en plus de la mobilisation de rue ou sur le lieu de travail. Voter est un pouvoir que nous avons en main, afin d’influencer le cours des développements sociaux, et l’orientation politique que nous souhaitons à notre région et pays. Même si c’est un petit pas, c’en est un, et nous pouvons faire qu’il aille en avant. Manifester ne suffira pas à nous faire entendre, les oreilles dans les lieux de pouvoir étant souvent sourdes. C’est ainsi que nous pourrons obliger des dirigeant.e.s à nous considérer et à ne pas décider sans nous. La jeunesse n’est que trop peu représentée. Voter, c’est aussi nous approprier notre place dans l’organisation de la société. Alors, si nous voulons concrétiser un monde plus féministe, violet, et plus écologique, vert comme lors de nos manifestations et grèves, il nous faut également utiliser notre bulletin, afin de donner de la couleur à notre futur.

Youri Zwahlen, Porrentruy

Autres articles

Parlement jura Socialiste Politique
Séance du Parlement relativement tendue mercredi dans le contexte morose imposé par la situation financière difficile. Lors des questions orales, ...
Lire la suite
La Poste veut fermer 170 offices de poste sur 760. Cette décision portera préjudice à notre région et à notre ...
Lire la suite