Le PS en première ligne pour soutenir un nouvel hôpital public dans un environnement décisionnel clair

La seconde moitié de la session de septembre du Parlement jurassien s’est déroulée mercredi, dans un climat relativement tendu. En cause, deux motions du Centre concernant les conditions cadres liées à l’implantation du futur hôpital dans le secteur « Gare Sud » à Delémont. Comme depuis le début dans ce dossier, c’est le groupe socialiste qui a pris les choses en main. Après une interpellation médiatisée et une question écrite restée sans réponse, Loïc Dobler s’est fendu d’un vibrant et brillant plaidoyer en faveur de l’hôpital public et de la démocratie. Résultat des courses, la demande de transformer l’un des textes en postulat a passé la rampe du Parlement grâce au PS. Construire un nouvel hôpital, c’est essentiel. Mais clarifier le pouvoir décisionnel l’est tout autant pour une structure qui, au bas mot, devrait atteindre les 130 millions de francs.

Ou son intervention à revoir en vidéo ci-dessous:

https://ju.recapp.ch/shareparl?agendaItemUid=650c38077ba126c939cc96e7_1

Toujours dans le domaine de la santé, Patrick Cerf n’a quant à lui pas eu à batailler pour défendre son postulat relatif au respect de la convention qui lie l’Hôpital universitaire de Bâle au Canton du Jura. La nécessité pour les patients jurassiens de pouvoir communiquer en français dans cet établissement n’est pas à démontrer puisqu’aucun groupe ou député-e n’a demandé à ouvrir la discussion !

On le sait, le PS est particulièrement sensible aux dossiers liés à la santé. Toujours dans cette veine, la députée delémontaine Leïla Hanini s’est quant à elle illustrée en développant une interpellation sur l’inquiétante situation de pénurie de gynécologues, pédiatres et pédopsychiatre dans notre canton. La réponse du ministre de la santé n’a de loin pas convaincu notre camarade.  

Delémont, le 13 octobre 2023 / pch et pce

Autres articles

Parlement jura Socialiste Politique
Séance du Parlement relativement tendue mercredi dans le contexte morose imposé par la situation financière difficile. Lors des questions orales, ...
Lire la suite
La Poste veut fermer 170 offices de poste sur 760. Cette décision portera préjudice à notre région et à notre ...
Lire la suite