Le PSJ en phase avec les choix de la population jurassienne

Les citoyennes et les citoyens jurassien.ne.s ont suivi les mots d’ordre du Parti socialiste jurassien. Quatre des cinq objets soumis au vote ce dimanche ont été refusés. Seul le congé paternité a été accepté dans le Jura. Les priorités sont claires pour la population jurassienne: les résultats des votations fédérales démontrent la nécessité de mettre en place une véritable politique familiale progressiste. L’heure n’est également plus aux dépenses excessives en cette période d’incertitudes liées à la crise du coronavirus. 

Le congé paternité devient enfin une réalité! Tant au niveau suisse que cantonal (plus de 74%!), les citoyennes et les citoyens se sont prononcés en faveur d’un congé de deux semaines pour les papas. Autre résultat réjouissant, c’est le non à la modification de la loi sur l’impôt fédéral direct (déductions fiscales pour enfants) à plus de 57%, un projet qui voulait accorder des avantages financiers à celles et ceux qui en ont le moins besoin. Un résultat qui montre que le peuple veut raisonnablement soutenir toutes les familles et est attaché à leur pouvoir d’achat. Promettre des cadeaux fiscaux aux plus riches ne convainc plus. Ces deux votes marqueront sans conteste la politique familiale de ces prochaines années. 

Non à une enveloppe démesurée de 6 milliards de francs 

La population jurassienne a catégoriquement refusé d’acquérir de nouveaux avions de combat par près de 68% de non. Les Jurassiennes et les Jurassiens n’ont pas voulu d’un chèque en blanc et souhaitent que l’armée réoriente sa stratégie. 

Le PSJ apprécie également à sa juste valeur le refus net de l’initiative de l’UDC balayée par plus de 68% des votant.e.s. « Les citoyen.ne.s ont compris que la prospérité et le développement économique de notre région se construit également au-delà des frontières. Il est indispensable de poursuivre le partenariat social afin de continuer à protéger les salaires et les conditions de travail dans le Jura » a déclaré Elisabeth Baume-Schneider, conseillère aux Etats. 

A noter encore le refus de la loi sur la chasse. Les excellents résultats de la journée rappellent la volonté des Jurassiennes et des Jurassiens de mener notre canton vers un futur solidaire et respectueux de toutes et tous. 

Delémont, le 27 septembre 2020 / pch

Autres articles

Parlement jura Socialiste Politique
Séance du Parlement relativement tendue mercredi dans le contexte morose imposé par la situation financière difficile. Lors des questions orales, ...
Lire la suite
La Poste veut fermer 170 offices de poste sur 760. Cette décision portera préjudice à notre région et à notre ...
Lire la suite