Le PSJ unanime derrière Rosalie Beuret Siess

Réuni.e.s en Congrès à St-Ursanne, les membres du Parti socialiste jurassien ont désigné vendredi soir Rosalie Beuret Siess candidate à l’élection partielle au Gouvernement jurassien. Ils ont soutenu à l’unanimité la stratégie du comité directeur du PSJ. Le Parti socialiste jurassien se lance dans la campagne – courte mais intense – avec enthousiasme et détermination. La politique du Gouvernement  jurassien doit mettre davantage l’accent sur la justice sociale et les défis environnementaux. Le Congrès s’est aussi prononcé sur les deux objets fédéraux soumis au vote le 9 février 2020.

Le PSJ unanime derrière Rosalie Beuret Siess

« Je souhaite que l’Etat investisse sur l’humain avec davantage de solidarité. L’accent doit être mis également sur les changements climatiques » a déclaré Rosalie Beuret Siess dans son discours devant un salle bondée. Rosalie Beuret Siess s’investit avec compétences, énergie et passion dans la vie politique jurassienne. Députée au Parlement jurassien, elle occupe depuis deux ans le siège de conseillère municipale en charge du Département de l’équipement en ville de Porrentruy. Elle a également siégé 13 ans au Conseil de Ville de la cité bruntrutaine dont elle a assumé la présidence en 2009. Tout au long de ce parcours, elle a prouvé sa capacité à défendre ses convictions tout en sachant faire aboutir des solutions constructives: un atout indispensable pour siéger au sein d’un exécutif. 

Agée de 41 ans, Rosalie Beuret Siess est mariée et maman de deux filles. Licenciée en sciences sociales de l’Université de Lausanne, elle a travaillé à equiterre, puis comme Déléguée au Développement durable de la République et Canton du Jura avant de rejoindre JURASSICA. Elle préside également la Fondation O2 qui oeuvre pour la promotion de la santé. Le PSJ est convaincu que sa connaissance des dossiers et son expérience politique apporteront une nouvelle dynamique au sein du Gouvernement jurassien tout en renforçant la sensibilité sociale et écologique de ce dernier. 

Enfin, le PSJ a également défini ses mots d’ordre en vue des prochaines votations fédérales du 9 février 2020. Pierre Zwahlen, le secrétaire général de l’ASLOCA (l’Association suisse des locataires) a exposé les enjeux de l’initiative « Davantage de logements abordables ». Le Congrès du PSJ a décidé à l’unanimité de la soutenir, tout comme la modification du code pénal et du code pénal militaire relative à la discrimination et l’incitation à la haine en raison de l’orientation sexuelle. 

St-Ursanne, le 6 décembre 2019 / pch

Autres articles

Parlement jura Socialiste Politique
Séance du Parlement relativement tendue mercredi dans le contexte morose imposé par la situation financière difficile. Lors des questions orales, ...
Lire la suite
La Poste veut fermer 170 offices de poste sur 760. Cette décision portera préjudice à notre région et à notre ...
Lire la suite