Les entreprises fédérales devront mieux soutenir le développement régional

“Pour une participation renforcée des entreprises fédérales en faveur du développement des régions de montagne et des espaces ruraux” : le postulat de Claude Hêche a été accepté par le Conseil des Etats. Malgré la proposition de rejet du postulat par le Conseil fédéral, le texte a été accepté lundi 26 septembre par 31 voix contre 10 et 2 absentions.

Par ce postulat, le sénateur socialiste jurassien rappelle que les entreprises fédérales peuvent jouer le rôle de levier en matière de développement des régions excentrées. Il demande au Conseil fédéral, en tant que propriétaire ou actionnaire majoritaire, de compléter les objectifs stratégiques qu’il assigne à ces entreprises – voire à proposer de nouvelles mesures – pour renforcer le développement des régions de montagnes ou des espaces ruraux.

Quelques exemples :

  • Une meilleure politique d’achat permet de mieux répartir certaines commandes de manière à en faire profiter toutes les régions ;
  • La Poste, qui soutient financièrement un certain nombre d’acteurs – notamment des start-up, pourrait également favoriser l’implantation de nouvelles entreprises dans un espace rural ou de montagne, pour permettre de développer les emplois tertiaires dans ces régions ;
  • Lors de mise en soumission, les CFF accepteraient des offres en euros : ils assument le risque de change entre le jour de l’offre et le jour du paiement, ce qui pénalise les entreprises suisses. Ce système doit être abandonné ;
  • Swisscom doit encore davantage développer la fibre optique pour permettre notamment le télétravail.

« Les moyens et les possibilités de développement ne sont pas identiques dans toutes les régions de notre pays, c’est d’ailleurs l’une des raisons par exemple à l’existence de la réforme de la péréquation financière et de la répartition des tâches entre la Confédération et les cantons », a détaillé lundi Claude Hêche dans son intervention. « Nos entreprises doivent être renforcées dans leur rôle d’instruments de soutien, sans pour autant renier les règles de base qui leur sont assignées », a-t-il poursuivi. Le développement socio-économique de ces régions nécessite un plus grand soutien des entreprises fédérales.

Pour plus de détails:

https://www.psju.ch/2016/06/les-entreprises-federales-doivent-contribuer-au-developpement-regional/

 

Autres articles

En octobre 2023, le groupe de travail a envoyé les statuts révisés pour consultation au Comité directeur, aux Sections, aux ...
Lire la suite
Attention, risque de confusion ! Les Jeunes PLR veulent augmenter l’âge de la retraite. S'ils trouvent du travail jusqu'à cet ...
Lire la suite