Pas de transparence au rabais!

Cédric Wermuth, co-président du PSS, lors de son discours très apprécié

Les membres du Parti socialiste jurassien étaient à nouveau réunis en Congrès ce jeudi soir au Centre portugais à Delémont, après plusieurs rencontres virtuelles, pandémie oblige. Ils ont unanimement soutenu la volonté du comité d’initiative de maintenir son texte « Partis politiques: place à la transparence face au contre-projet adopté par la majorité de droite du Parlement ce mercredi. Le PSJ a également défini ses recommandations de vote en vue des prochaines votations fédérales. Sans surprise, il soutient l’initiative 99% et la loi sur le mariage pour toutes et tous.

Le PSJ a enfin pu réunir ses membres et sympathisant.e.s en congrès jeudi soir à Delémont, dans le respect des normes sanitaires en vigueur. Une soixantaine de personnes ont participé à ce rendez-vous politique de la rentrée marqué notamment par la présence du co-président du PS Suisse, Cédric Wermuth. « Se battre pour la liberté, c’est se battre pour la justice globale. Pour la transition sociale et écologique de notre société, pour le féminisme et l’égalité, pour la reconnaissance de la valeur du travail, pour la sécurité sociale et pour la démocratie plutôt que pour le règne du capital. » a -t-il martelé dans un discours militant très apprécié.

Davantage de transparence

Le président du PSJ Jämes Frein a également informé les membres et sympathisant.e.s présent.e.s des suites concernant l’initiative « Partis politiques: place à la transparence” lancée en 2019 par le Parti socialiste jurassien. Par ce texte, le PSJ demande que la lumière soit faite sur le financement des partis politiques et qu’ils publient leurs comptes annuels et indiquent leurs sources de financement. La majorité de droite du Parlement a accepté, sans surprise, ce mercredi le contre-projet de la commission de la justice. Ce contre-projet laisse notamment au législatif cantonal le soin de fixer la limite à partir de laquelle l’identité des personnes physiques devra être dévoilée. Une limite fixée, dans le texte initial, à 750 francs. « La loi serait vidée de sa substance, c’est de la transparence de façade » a déclaré le président du PSJ Jämes Frein. Le PSJ a donc décidé de ne pas retirer son initiative. Elle sera soumise au vote populaire, en même temps que le contre-projet. Le calendrier doit encore être défini.

Votations fédérales: deux OUI le 26 septembre

L’initiative de la Jeunesse socialiste « Alléger les impôts sur les salaires, imposer équitablement le capital », dite « 99% », propose d’imposer plus fortement les revenus du capital pour redonner ces recettes fiscales notamment au service public. L’écart de revenu et de fortune entre les plus riches et le reste de la population ne cesse de s’accroître: l’argent doit être donné à celles et ceux qui ont travaillé pour le gagner. Enfin, le PSJ soutient également à l’unanimité la loi sur le mariage pour toutes et tous, une évidence!

Delémont, le 3 septembre 2021 / Pauline Christ Hostettler

Autres articles

Attention, risque de confusion ! Les Jeunes PLR veulent augmenter l’âge de la retraite. S'ils trouvent du travail jusqu'à cet ...
Lire la suite
Le Congrès du Parti socialiste s’est réuni ce jeudi soir à Épauvillers, une première sur les hauts de Clos-du-Doubs. Les ...
Lire la suite
Les travailleurs ne s’opposeront pas à cette hausse modeste de cotisations car avec l’AVS, 90% d’entre eux reçoivent plus qu’ils ...
Lire la suite