Photovoltaïque, tracteur pulling, protection des données… reflets du Parlement

Le Parlement était réuni en plénum ce mercredi 23 mai. Les député-e-s ont enterré l’idée d’une commission d’enquête parlementaire dirigée contre les autorités judiciaires cantonales suite à l’affaire Queloz. Comme l’a relevé Fabrice Macquat à la tribune, le groupe socialiste au Parlement “considère qu’il n’y a pas eu de dysfonctionnement dans les relations entre le Tribunal cantonal et le Parlement ayant créé des difficultés dans l’activité de celui-ci. Preuve en est la décision du Parlement refusant de lever l’immunité des juges et des motifs à l’appui de cette décision”. “Il est grand temps de passer à autre chose” a déclaré le député de Courroux, suivi par la majorité du plénum.

A l’heure des questions orales, Rosalie Beuret Siess a questionné le Gouvernement sur l’utilisation de What’s app à l’école: la messagerie instantanée a relevé l’âge minimal d’utilisation à 16 ans et la députée de Porrentruy se demandait quelles directives étaient en vigueur à l’école jurassienne. Les enseignant-e-s utilisent parfois What’s app pour donner des devoirs par exemple. QO_whatsApp

Plusieurs motions ont été déposées:

Ains que des questions écrites: 

Delémont, le 25 mai 2018 / pch

Autres articles

Parlement jura Socialiste Politique
Séance du Parlement relativement tendue mercredi dans le contexte morose imposé par la situation financière difficile. Lors des questions orales, ...
Lire la suite
La Poste veut fermer 170 offices de poste sur 760. Cette décision portera préjudice à notre région et à notre ...
Lire la suite