Poste et courrier à la carte: un projet qui inquiète

Les député.e.s étaient réunis ce mercredi en plénum à Delémont. A l’heure des questions orales, Nicolas Maître s’est inquiété du projet pilote de la Poste de distribution du courrier à la carte à Bassecourt et Aesch. Il a demandé au Gouvernement s’il pensait raisonner le géant jaune et s’opposer fermement à ce projet. Sa question à lire ici:

Fabrice Macquat est intervenu au sujet de l’installation possible de neuf antennes 5G sur le toit de l’hôpital du Jura. Il se demande, compte tenu des incertitudes qui prévalent encore par rapport à cette technologie et du moratoire accepté en octobre 2019 par le Parlement, quelle est la position du Gouvernement par rapport à ce projet de construction. Le texte de son intervention est à retrouver ici. 

Au chapitre des interventions traitées par le groupe socialiste lors de cette séance :

-Dans le développement de son interpellation traitant d’une caisse maladie cantonale, Loïc Dobler a questionné le Gouvernement au sujet de l’évolution du dossier caisse maladie publique unique. Il a en particulier demandé ce que le Gouvernement avait initié suite à l’acceptation en 2015 de la motion 1109 déposée par Josiane Daepp « Caisse maladie cantonale : répondre aux attentes des citoyennes et des citoyens jurassiens ». Il est en effet temps d’agir et s’insurger chaque année contre l’augmentation des primes ne suffit pas.

Pierre-André Comte s’est inquiété dans son interpellation du mode de remboursement en vigueur pour le remboursement des frais professionnels s’agissant du télétravail. Il a demandé lors du développement de son intervention si le Gouvernement entendait prendre des mesures particulières pour libérer les télétravailleurs et télétravailleuses de frais professionnels qu’ils n’ont pas à supporter sur leur lieu de travail ordinaire. L’argumentation à lire ci-dessous:

Valérie Bourquin a soutenu une motion demandant une remise partielle de loyers commerciaux pour les entreprises fermées dans le cadre des mesures liées au COVID-19. Sa motion transformée en postulat a été acceptée par 41 oui, 15 non et 1 abstention.

Retrouvez le texte de son argumentation ci-dessous:

Une motion a été déposée par le groupe parlementaire socialiste pendant cette séance :

Dominique Froidevaux demande dans cette motion de donner une bouffée d’air aux communes touchées par les conséquences du Covid 19 en autorisant temporairement des reports d’amortissements. Le texte de son intervention est à lire ici:

A noter encore que les député.e.s ont accepté la révision de la loi d’organisation et du règlement du Parlement.

Tous les détails sur le site d’RFJ: https://www.rfj.ch/rfj/Actualite/Region/20200902-Le-Parlement-jurassien-revoit-son-fonctionnement.html


Delémont, le 2 septembre 2020 / Kle et Pch

Autres articles

Attention, risque de confusion ! Les Jeunes PLR veulent augmenter l’âge de la retraite. S'ils trouvent du travail jusqu'à cet ...
Lire la suite
Le Congrès du Parti socialiste s’est réuni ce jeudi soir à Épauvillers, une première sur les hauts de Clos-du-Doubs. Les ...
Lire la suite
Les travailleurs ne s’opposeront pas à cette hausse modeste de cotisations car avec l’AVS, 90% d’entre eux reçoivent plus qu’ils ...
Lire la suite