Pour un Gouvernement plus équilibré

Le Parti socialiste jurassien (PSJ) se lance dans la course au Gouvernement. Il l’a annoncé ce matin devant la presse à Glovelier. Selon le PSJ, la composition actuelle du Gouvernement ne répond plus aux aspirations des Jurassiennes et des Jurassiens ainsi qu’aux défis actuels que sont une juste répartition des richesses et l’urgence climatique. Le PSJ estime indispensable de renforcer la sensibilité de gauche au Gouvernement en faisant élire un-e deuxième représentant-e socialiste aux côtés de Nathalie Barthoulot. A l’issue d’une démarche interne, le Comité directeur du PSJ proposera la candidature de Rosalie Beuret Siess à son Congrès qui aura lieu ce vendredi 6 décembre à St-Ursanne.

« Les excellents résultats du Parti socialiste et de la Jeunesse socialiste lors des dernières élections fédérales d’octobre nous donnent la responsabilité de nous engager pour cette partielle », a expliqué Jämes Frein, le président du PSJ, devant la presse. Dans sa composition actuelle, le Gouvernement jurassien doit être renforcé avec un-e seconde représentant-e de gauche pour promouvoir une société solidaire et une écologie responsable. Suite à une analyse de la situation, le PSJ souhaite saisir l’opportunité de l’élection partielle au Gouvernement pour contribuer à une nécessaire réorientation de la politique cantonale.

Après une procédure lancée à l’interne, le Comité directeur présentera la candidature de Rosalie Beuret Siess au Congrès de vendredi. Mariée, maman de deux filles, Rosalie Beuret Siess est âgée de 41 ans et est licenciée en Sciences sociales de l’Université de Lausanne. Elle dispose d’un solide bagage politique à tous les échelons et sa connaissance des dossiers et ses compétences sont largement reconnues. En plus d’être députée au Parlement jurassien depuis 2016, elle siège depuis deux ans au Conseil municipal de Porrentruy et gère avec efficacité le Département de l’Equipement. Elle a également siégé 13 ans au Conseil de Ville de Porrentruy dont elle a assumé la présidence en 2009. Lors de ce parcours, elle a prouvé à maintes reprises sa capacité à défendre ses convictions tout en privilégiant avec la même détermination la recherche de solutions constructives.

Au cours de ces dernières années, la majorité de droite est à l’origine de nombreuses décisions qui se sont prises au détriment des couches les moins favorisées de la population. C’est pourquoi le PSJ souhaite un rééquilibrage des forces politiques et cherchera à faire élire Rosalie Beuret Siess aux côtés de Nathalie Barthoulot. 

Glovelier, le 2 décembre 2019 /pch

Autres articles

Attention, risque de confusion ! Les Jeunes PLR veulent augmenter l’âge de la retraite. S'ils trouvent du travail jusqu'à cet ...
Lire la suite
Le Congrès du Parti socialiste s’est réuni ce jeudi soir à Épauvillers, une première sur les hauts de Clos-du-Doubs. Les ...
Lire la suite
Les travailleurs ne s’opposeront pas à cette hausse modeste de cotisations car avec l’AVS, 90% d’entre eux reçoivent plus qu’ils ...
Lire la suite