Pour un Jura résolument solidaire

Nathalie Barthoulot et Rosalie Beuret Siess entourées par une partie du nouveau groupe parlementaire socialiste

Les membres du Parti socialiste jurassien, réuni.e.s en Congrès ce mardi soir à Saignelégier, ont désigné par acclamation Nathalie Barthoulot et Rosalie Beuret Siess pour le deuxième tour de l’élection au Gouvernement jurassien. En les plaçant à la deuxième et troisième place du premier tour, les électrices et électeurs jurassien.ne.s ont confirmé leur volonté de vivre dans un canton résolument solidaire. 

Nathalie Barthoulot et Rosalie Beuret Siess ont été accueillies par des applaudissements très nourris par la septantaine de militant.e.s du PSJ réunis mardi en Congrès extraordinaire à la Brasserie des Franches-Montagnes à Saignelégier. Les deux ministres socialistes ont réaffirmé leur détermination et leur motivation à poursuivre leur engagement. « Au vu des résultats du premier tour et avec un siège supplémentaire au Parlement, les électrices et les électeurs nous montrent à nouveau leur confiance. La gauche est sortie renforcée des élections de dimanche», a déclaré Jämes Frein, président du PSJ. 

La présence de deux ministres socialistes au Gouvernement sera déterminante pour défendre les acquis sociaux, les principes de solidarité et d’ouverture, la concrétisation de l’égalité et une meilleure protection de l’environnement et des ressources.

Le discours prononcé par Elisabeth Baume-Schneider, Conseillère aux Etats, est à retrouver ici:

Pour le second tour, le Parti socialiste jurassien apportera également son soutien à la candidature de Céline Robert-Charrue Linder, candidate sur la liste Les Verts, formation politique dont les objectifs sont souvent proches de ceux portés par le PSJ. 

Les militant.e.s et sympathisant.e.s du PSJ, masqué.e.s, réunis à la BFM à Saignelégier

Enfin, le PSJ a défini ses mots d’ordre en vue des votations fédérales du 29 novembre : deux OUI à l’unanimité à l’initiative pour des multinationales responsables et à l’initiative pour une interdiction du financement des producteurs de matériel de guerre. 

Saignelégier, le 20 octobre 2020 / pch

Autres articles

Attention, risque de confusion ! Les Jeunes PLR veulent augmenter l’âge de la retraite. S'ils trouvent du travail jusqu'à cet ...
Lire la suite
Le Congrès du Parti socialiste s’est réuni ce jeudi soir à Épauvillers, une première sur les hauts de Clos-du-Doubs. Les ...
Lire la suite
Les travailleurs ne s’opposeront pas à cette hausse modeste de cotisations car avec l’AVS, 90% d’entre eux reçoivent plus qu’ils ...
Lire la suite