Renforcer l’AVS et imposer davantage les multinationales

Une étape importante pour l’AVS se jouera dans les urnes le 19 mai. Les membres du PSJ, réunis en Congrès jeudi soir à Fontenais, ont donné leurs mots d’ordre en vue des votations fédérales du mois prochain. Le PSJ soutient la réforme de la loi fédérale relative à la réforme fiscale et au financement de l’AVS ainsi que l’arrêté fédéral sur la reprise de la directive européenne sur les armes. Les comptes 2018 et le budget 2019 du PSJ ont aussi été adoptés à l’unanimité. 

Les discussions ont été nourries jeudi soir à l’Etoile du Matin à Fontenais. Une cinquantaine de camarades ont pris part au Congrès. « L’AVS – qui est l’institution sociale par excellence – a besoin d’un financement supplémentaire: c’est le moment ou jamais » a insisté le Conseiller national Pierre-Alain Fridez lors de sa présentation du projet de loi RFFA. Par 47 voix contre 4, les membres du PSJ ont accepté la réforme qui apportera un financement supplémentaire de 2 milliard de francs à l’AVS. Une somme qui sera financée par la Confédération et par l’augmentation des prélèvements sur les salaires à parts égales entre l’employeur et l’employé. Certaines failles de notre système fiscal dont profitaient les multinationales seront aussi supprimées et les grands actionnaires seront davantage taxés. Certains membres du PSJ ont toutefois dénoncé le fait que le peuple suisse doive se prononcer sur un paquet qui mêle deux sujets différents

Le Congrès du PSJ a également accepté le durcissement de la loi sur les armes qui permettra notamment d’améliorer la lutte contre le trafic illégal d’armes et de garantir une meilleure traçabilité des armes semi-automatiques. 

Le responsable des finances du PSJ, Jean-Louis Imhof, a présenté les comptes 2018 et le budget 2019 du parti. Les différents documents comptables seront mis en ligne ces prochains jours sur le site www.psju.ch. Dans un souci de transparence, le PSJ publie ses principales sources de financement depuis l’année dernière. L’initiative sur la transparence sera officiellement lancée lors du Congrès électoral qui se tiendra le 10 mai à Courroux. 

A noter encore que Thierry Raval de Delémont a été nommé au Comité directeur du PSJ en remplacement de Mehmet Suvat. 

Autres articles

Attention, risque de confusion ! Les Jeunes PLR veulent augmenter l’âge de la retraite. S'ils trouvent du travail jusqu'à cet ...
Lire la suite
Le Congrès du Parti socialiste s’est réuni ce jeudi soir à Épauvillers, une première sur les hauts de Clos-du-Doubs. Les ...
Lire la suite
Les travailleurs ne s’opposeront pas à cette hausse modeste de cotisations car avec l’AVS, 90% d’entre eux reçoivent plus qu’ils ...
Lire la suite